La Suisse a récemment annoncé une contribution de 4,4 millions de dollars au programme de commerce électronique et d’économie numérique de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED). Les fonds, qui seront fournis par le biais du secrétaire d’État suisse aux Affaires économiques (SECO), soutiendront les activités de coopération technique, de recherche et de concertation du programme jusqu’en 2024.

La CNUCED et la Suisse ont signé un accord à cet effet le 13 septembre.

« Nous remercions sincèrement la Suisse pour sa généreuse contribution », a déclaré Isabelle Durant, secrétaire générale adjointe de la CNUCED. « Le soutien financier nous permettra d’intensifier nos efforts pour promouvoir des gains de développement plus inclusifs et durables du commerce électronique et de l’économie numérique pour les personnes et les entreprises des pays en développement », a-t-il déclaré.

La Suisse a récemment annoncé une contribution de 4,4 millions de dollars au programme e-commerce et économie numérique de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement. Les fonds, qui seront fournis par l’intermédiaire du Secrétariat d’État suisse à l’économie, soutiendront les activités de coopération technique, de recherche et de concertation du programme jusqu’en 2024.

« La Suisse est fière de contribuer au programme de la CNUCED sur le commerce électronique, qui soutient la mise en place de conditions-cadres favorables au commerce électronique dans les pays en développement et les pays les moins avancés », a déclaré Didier Chambovey, ambassadeur de la mission permanente de la Suisse auprès de l’Organisation mondiale du commerce et de la Association européenne de libre-échange.

READ  Scientifique du climat : plus d'urgence est nécessaire en raison de la crise climatique - Guide pour les expatriés en Suisse

Le programme de la CNUCED vise à réduire les inégalités, à permettre aux avantages de la numérisation d’atteindre tout le monde et à garantir que personne ne soit laissé pour compte dans l’évolution de l’économie numérique.

Ses activités comprennent, sans s’y limiter, le rapport biennal sur l’économie numérique, la semaine du commerce électronique, le commerce électronique pour tous, le commerce électronique pour les femmes et les évaluations de la préparation au commerce électronique, selon un communiqué de presse de la CNUCED.

La contribution suisse renforcera la capacité du programme à répondre à la demande croissante des pays pour le soutien de la CNUCED, en particulier à la lumière de la pandémie de COVID-19.

La contribution financera au moins trois évaluations de l’état de préparation au commerce électronique, qui fourniront un diagnostic de l’état du commerce électronique dans les pays en question, couvrant sept domaines politiques considérés comme les plus pertinents pour le développement du commerce électronique. Il sera également basé sur une collaboration étroite avec eTrade sélectionné pour tous les partenaires.

En 2020, la Suisse était en tête de l’indice du commerce électronique entre entreprises et consommateurs de la CNUCED, qui classe 152 pays en fonction de leur volonté de s’engager dans le commerce électronique.

Il obtient un score élevé dans les quatre dimensions de l’indice : 97 % de la population utilise Internet (2019) et 98 % de la population âgée de 15 ans et plus possède un compte bancaire (2017).

Il s’est également classé septième au monde en termes de fiabilité postale selon l’Union postale universelle, et cinquième parmi les pays inclus dans le Secure Server Density Index, un proxy pour les magasins en ligne.

READ  La Suisse prête à remporter l'or au tout premier championnat d'Europe d'orientation de vitesse

Bureau de presse Fibre2Fashion (DS)