(HOMMES– Swissinfo) Les Suisses sont plus préoccupés par les plastiques dans les océans et sur les plages, comme ici au Sénégal, que par les plastiques dans la nature suisse ou l’eau potable Keystone / Nic Bothma

Les trois quarts des Suisses pensent que leur pays a un problème de plastique, un quart qualifiant le problème de « massif ». Ils sont particulièrement préoccupés par la pollution plastique dans les océans et sur les plages.

Ce contenu a été publié le 31 octobre 2022 – 11:48 31 octobre 2022 – 11:48 Keystone-SDA/ts

C’est le résultat de ce qui a été publié lundi par OceanCare, une ONG de conservation marine basée en Suisse. Il a constaté que les Suisses voient le plus gros problème avec les emballages en plastique. En particulier, le double emballage est jugé inutile (selon 34 % des répondants), et il y a généralement « trop d’emballages » (30 %).

L’enquête a également montré que la question du plastique préoccupe particulièrement la génération plus âgée, contrairement à la plupart des débats publics sur le climat, qui sont fortement animés par les jeunes.

«La pollution plastique affecte de plus en plus la vie en Suisse. Les microplastiques se trouvent déjà en grand nombre dans la neige des Alpes, dans nos sols et dans notre eau », déclare Fabienne McLellan, PDG et responsable du programme Plastiques chez OceanCare.

Plus

Plus

MENSFN31102022000210011054ID1105107481


Remarque légale :
HOMMES fournit les informations « telles quelles » sans garantie d’aucune sorte. Nous déclinons toute responsabilité quant à l’exactitude, le contenu, les images, les vidéos, les licences, l’exhaustivité, la légalité ou la fiabilité des informations contenues dans cet article. Si vous avez des plaintes ou des problèmes de droits d’auteur liés à cet article, veuillez contacter le fournisseur indiqué ci-dessus.

READ  Lors de la Coupe du monde, une distance de 5 km a été déterminée entre la Suisse et l'Italie