Le Secrétariat d’État suisse aux migrations (SEM) a révélé qu’en mai dernier, la Suisse avait enregistré un total de 1 651 demandes d’asile en avril de cette année, soit 242 de moins ou -12,8 % par rapport à mars.

La même source a souligné que par rapport au mois d’avril de l’année dernière, le nombre de demandes d’asile a connu une augmentation de 383 demandes, rapporte SchengenVisaInfo.com.

De plus, les données fournies par le SEM montrent que 1 209 personnes ayant fui l’Ukraine ont obtenu le statut de protection S au cours du mois d’avril.

Les principaux pays d’origine des personnes qui ont introduit le plus grand nombre de demandes d’asile en Suisse en avril sont les suivants :

  • Türkiye – 412 candidatures (41 de plus qu’en mars)
  • Afghanistan (279 candidatures ; -89)
  • Erythrée (132 candidatures ; -66)
  • Syrie (98 demandes ; -2)
  • Maroc (94 candidatures ; -72)

Selon les données du SEM, sur les 1 651 demandes déposées en avril, 1 300 au total étaient des demandes principales par rapport aux chiffres de mars lorsque 1 429 demandes principales ont été déposées.

En conséquence, la Turquie et l’Afghanistan se sont classés comme les pays d’origine les plus importants pour les demandes primaires en avril, avec 326 (+57) et 261 (-76), respectivement. Ces pays sont suivis du Maroc (92, -73), de l’Algérie (79, -29) et de la Syrie (55, +16).

D’autres chiffres du SEM révèlent que le système a traité un total de 2 035 demandes d’asile, dont 714 ont été rejetées, dont 606 étaient fondées sur l’accord de Dublin. Dans le même temps, 385 personnes ont obtenu l’asile et 621 ont été temporairement acceptées dans le cadre de colonies de premier degré.

Cependant, par rapport à mars, le nombre de cas de rhume au premier degré a diminué de 192 à 11 780 en avril de cette année.

Le mois dernier, 1317 personnes ont quitté la Suisse de manière contrôlée ou sont retournées dans leur pays d’origine ou un autre pays tiers. La Suisse a demandé à un autre État de Dublin d’emmener 753 personnes, dont 127 ont été transférées. Dans le même temps, les autres États de Dublin ont également demandé à la Suisse d’accueillir 264 personnes et 26 personnes ont été transférées en Suisse.

Au cours de la même période, 1 460 personnes ont également demandé le statut de protection S au centre fédéral pour demandeurs d’asile. Sur ce total, 1 209 ont reçu le statut de protection S, tandis que 46 autres ont été rejetés.

Depuis sa création, le statut de protection S a été suspendu pour 11 204 personnes, et pour 2 598 autres, cette résiliation est actuellement à l’étude. Fin avril, le nombre total de personnes conservant leur statut de protection S était de 65 644.

Compte tenu de l’afflux important de demandeurs d’asile en Suisse le mois dernier, le pays a décidé de créer des places d’hébergement supplémentaires. Elle révèle qu’entre 1600 et 1800 demandes d’asile ont été enregistrées dans le système suisse cette année. Par conséquent, le SEM a déclaré qu’il s’attend également à environ 27 000 demandes d’asile au total en 2023.