Le logo Nord Stream est visible au siège de Nord Stream AG à Zoug, en Suisse, le 1er mars 2022. REUTERS/Arnd Wiegmann

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

STOCKHOLM, 27 septembre (Reuters) – L’Autorité maritime suédoise a annoncé mardi avoir émis un avertissement concernant deux fuites du gazoduc Nord Stream 1 appartenant à la Russie dans les eaux suédoises et danoises, peu de temps après la découverte d’une fuite sur le projet situé à proximité de Nord. Flux 2. .

« Il y a deux fuites dans Nord Stream 1, une dans la zone économique suédoise et une dans la zone économique danoise. Elles sont très proches l’une de l’autre », a déclaré à Reuters un porte-parole de l’Administration maritime suédoise (SMA).

Les fuites étaient situées au nord-est de l’île danoise de Bornholm, a déclaré le porte-parole. On ne savait pas immédiatement ce qui avait causé les fuites.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

« Nous gardons une vigilance accrue pour nous assurer qu’aucun navire ne s’approche trop près du site », a déclaré un deuxième porte-parole de SMA.

Lundi, les autorités danoises ont demandé aux navires de rester en dehors d’un rayon de cinq milles marins au sud-est de Bornholm après qu’une fuite de gaz de l’ancien pipeline Nord Stream 2 s’est déversée dans la mer Baltique. Lire la suite

Plus tard dans la journée, l’opérateur du gazoduc Nord Stream 1, qui fonctionnait à capacité réduite depuis la mi-juin avant de s’arrêter complètement en août, a également révélé une chute de pression sur les deux lignes du gazoduc Nord Stream 1.

READ  « Théâtre de marionnettes » : les votes d'élite de Hong Kong dans le processus électoral « Patriots Only » | Hong Kong

Le Baltic Pipe, un nouveau gazoduc sous-marin livrant du gaz norvégien à la Pologne d’une capacité annuelle de 10 milliards de mètres cubes par jour, doit ouvrir plus tard mardi.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Reportage d’Anna Ringstrom et Stine Jacobsen, reportage supplémentaire de Gwladys Fouche, édité par Terje Solsvik, Kirsten Donovan

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.