Ce prêt est “l’opération la plus importante que le Groupe SNCF ait réalisée sur les marchés des capitaux”, précise la société.

La SNCF est sauvée. Le groupe a annoncé un prêt de marché de 2 milliards d’euros sur 30 ans, constituant ainsi «la plus grosse transaction réalisée par le Groupe SNCF sur les marchés de capitaux». selon un communiqué de presse.

Ce prêt record intervient à un moment où l’entreprise, déjà fortement endettée, traverse une crise financière très grave en raison du coronavirus et de la chute drastique des réserves.

«Depuis le début de l’année, SNCF SA (maison mère du Groupe depuis le 1er janvier 2020) a déjà levé 6 300 millions d’euros sur les marchés obligataires, démontrant ainsi la confiance des investisseurs dans le groupe SNCF», insiste le communiqué de presse.

Dette astronomique

Début octobre, la SNCF avait annoncé son intention de retirer le TGV dans les prochains mois, faute de clients. Dès lors, le durcissement de la réglementation sanitaire qu’Emmanuel Macron annoncera mercredi soir ne devrait pas améliorer la santé financière de l’entreprise.

Décidée en 2018, la dette initiale de 55 000 millions d’euros doit être assumée par l’État: 35 000 millions en 2022. La crise a ajouté 3 milliards de plus au solde en seulement 6 mois.

Thomas Leroy Journaliste d’affaires BFM

READ  Wall Street termine en baisse après que Trump ait été testé positif