MOSCOU (Reuters) – Moscou exercera des représailles contre les médias français en Russie après le gel des comptes bancaires de RT France, la branche française de son diffuseur public, ont rapporté samedi les agences de presse russes.

« Le blocage des comptes de RT France entraînera des mesures de représailles contre les médias français en Russie », a déclaré le TASS Oui RIA Novosti Les agences de presse ont cité une source anonyme du ministère des Affaires étrangères. Les mesures « resteront dans les mémoires », a déclaré la source, accusant Paris de « terroriser les journalistes russes ».

Vendredi, les syndicats de RT France, déjà interdits d’émission, ont déclaré que leurs comptes étaient gelés dans le pays.

Le ministère français des Finances a indiqué à l’AFP que les avoirs de la chaîne avaient été gelés conformément aux dernières sanctions de l’UE, et non à l’initiative de Paris.

La Russie dit que les relations avec les États-Unis sont au plus bas

Contrairement aux sanctions initiales décidées après le lancement de l’offensive de Moscou en Ukraine, les nouvelles mesures de l’UE adoptées en décembre prévoyaient un « gel des avoirs » des entités visées, a indiqué la même source ministérielle.

Parmi ces entités se trouve « ANO TV Novosti, une société mère qui détient 100% de RT France », a déclaré la source pour expliquer la décision.

RT a été bloqué dans la plupart des pays occidentaux après que le Kremlin a envoyé des troupes en Ukraine en février de l’année dernière.