Les gens se reposent sur des bancs près d’une fenêtre de locaux commerciaux mis en location à Moscou, Russie, le 8 juin 2022. REUTERS/Evgenia Novozhenina

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

6 septembre (Reuters) – L’économie russe devrait se contracter de 2,9% cette année avant de croître à nouveau en 2023-24, ont annoncé mardi les agences de presse russes citant le ministre de l’Economie Maxim Reshetnikov.

En su escenario de caso base, el Ministerio de Economía de Rusia dijo que ahora esperaba una contracción del PIB del 0,9% en 2023, informó la agencia de noticias TASS, por encima de las predicciones de una caída del 2,7% realizadas le mois passé.

Reshetnikov a déclaré que l’économie reviendrait à des périodes de croissance sur une base trimestrielle à partir de la fin de cette année, la contraction pour l’ensemble de l’année 2023 provenant d’un effet de base élevé, a-t-il déclaré.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Le ministère de l’Économie a également prévu une croissance de 2,6 % en 2024, contre 3,7 % qu’il prévoyait en août, et Reshetnikov a déclaré que l’économie était sur la bonne voie pour afficher une croissance du PIB supérieure à 3 % un an plus tard en 2024.

Les nouvelles prévisions marquent une amélioration significative par rapport aux prévisions faites le mois dernier lorsque le ministère de l’Économie prévoyait une contraction de 4,2 % pour 2022 et une baisse de 2,7 % du PIB en 2023.

Reshetnikov a déclaré que les attentes s’étaient améliorées maintenant que l’économie russe continuait de résister mieux que prévu aux retombées des sanctions occidentales imposées suite à son invasion de l’Ukraine.

READ  L'UEFA prive la Russie de la finale de la Ligue des champions, le choc au sommet se déplace à Paris

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Informations de Reuters ; édité par Raissa Kasolowsky

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.