Publié le: Modifié:

Londres (AFP)

« Sur avis médical de se reposer quelques jours, la reine s’est rendue à l’hôpital mercredi après-midi pour faire quelques investigations préliminaires, retournant au château de Windsor aujourd’hui (jeudi) à l’heure du déjeuner, et reste de bonne humeur », a-t-il déclaré dans un communiqué. .

L’agence de presse britannique Press Association a déclaré que le voyage à l’hôpital n’avait pas été annoncé car il s’agissait d’un court séjour et également pour protéger la vie privée du monarque de 95 ans.

Mais la nuitée était pour des « raisons pratiques », a-t-il ajouté.

Elle a été vue par des spécialistes à l’hôpital privé King Edward VII’s dans le centre de Londres, où son défunt mari, le prince Philip, a passé quatre semaines à partir de février de cette année à recevoir un traitement pour une maladie cardiaque préexistante.

Felipe, qui a été marié à la reine pendant 73 ans, est décédé en avril, quelques semaines seulement avant son 100e anniversaire.

La reine, qui siège sur le trône depuis 1952 et est le monarque britannique le plus ancien, serait de retour à son bureau jeudi après-midi, effectuant des tâches légères.

Il devait assister jeudi à un service œcuménique dans la ville frontalière d’Armagh pour marquer le centenaire de la création de l’Irlande du Nord.

Mais le palais a déclaré mercredi matin qu’il avait « accepté à contrecœur l’avis médical de se reposer pendant les prochains jours ».

La décision n’était pas liée au coronavirus et il se reposerait dans sa résidence du château de Windsor, à l’ouest de Londres.

READ  France 24 couvre les mensonges de Johnson

Horaire chargé

La reine a eu un emploi du temps chargé depuis son retour de son domaine éloigné de Balmoral, dans le nord-est de l’Écosse, début octobre.

Elle a repris ses engagements publics depuis les funérailles du prince Philip, soit seule, soit en compagnie d’autres membres de la famille royale de haut niveau.

La semaine dernière, il a prononcé un discours lors de l’ouverture de l’Assemblée galloise à Cardiff, et au cours du week-end, il a passé une journée à l’hippodrome d’Ascot.

Lundi, il a tenu une audience virtuelle avec le nouveau gouverneur général de Nouvelle-Zélande et mardi, il a reçu deux ambassadeurs, également par liaison vidéo.

Mardi soir, il a organisé une réception à Windsor pour les chefs d’entreprise internationaux participant à un sommet sur l’investissement du gouvernement, dont le milliardaire philanthrope Bill Gates et de hauts ministres britanniques.

Lors de cette réception, la reine semblait joyeuse alors qu’elle, son fils aîné et héritier, le prince Charles, 72 ans, et son petit-fils, le prince William, 39 ans, se mêlaient aux invités, dont aucun ne portait de masque facial.

Les restrictions sur le coronavirus ont été levées en Grande-Bretagne en juillet, mais une augmentation des cas a entraîné la réimposition de mesures pour empêcher une nouvelle transmission par contact étroit.

Les cas quotidiens de virus ont franchi jeudi la barre des 50 000, selon les derniers chiffres du gouvernement, le plus élevé depuis le 17 juillet.

La reine et le prince Philip ont déménagé à Windsor en mars de l’année dernière alors que l’épidémie de coronavirus s’installait.

READ  Macron grimpe sur le toit de Notre-Dame deux ans après l'incendie de la cathédrale

La décision a été prise de s’isoler en raison du risque accru d’infection en raison de son âge, bien qu’elle ait depuis été vaccinée.

La reine devrait toujours se joindre à d’autres membres de la famille royale pour une série d’événements liés au prochain sommet des Nations Unies sur le climat à Glasgow le mois prochain.

La semaine dernière, elle a été vue pour le moment lors d’un événement public majeur à l’aide d’une canne, mais les responsables royaux ont déclaré que cela n’était lié à aucun problème de santé spécifique.

Mais la nouvelle qu’il a dû passer la nuit à l’hôpital va inévitablement faire craindre pour sa santé, compte tenu de son âge avancé, et se demander s’il doit ralentir.

L’année prochaine, il devrait célébrer son jubilé de platine pour commémorer ses 70 ans sur le trône.