TEHERAN – Elaheh Nobakht, productrice du documentaire iranien acclamé « Beloved », a été sélectionnée comme membre du jury du 24e festival du film Religion Today.

Nobakht, qui est également PDG d’ELI Image, une société internationale de production et de distribution de films, a également été membre du jury de plusieurs festivals de films internationaux tels que le Festival international du film oriental de Genève en Suisse, le Festival international du film de Beyrouth Women in Liban et Mena. Festival international du film de Hollande.

Son documentaire « Beloved » a été projeté lors de nombreux événements internationaux, dont l’IDFA et la Berlinale, et a été classé premier parmi les cinq meilleurs moyens métrages sélectionnés par vote du public au festival Hot Docs au Canada, Toronto, 2019.

Il est également le distributeur du film « Finding Farideh », une coproduction entre l’Iran et les Pays-Bas, qui était la candidature de l’Iran aux Oscars en 2020.

Diana Ashimova, directrice artistique du Bastau International Student Film Festival et Debut of Kazakhstan, l’universitaire turc Mustafa Cenap Aydin, l’écrivain et cinéaste serbe Milijan Gocic et la journaliste italienne Lidia Magni sont les autres membres du jury du Religion Film Festival.

Dix films de cinéastes iraniens seront en compétition dans le festival, qui se déroulera dans la ville italienne de Trente du 22 au 29 septembre.

Le comité scientifique du festival a décidé de dédier les films de l’édition de cette année aux voyages et pèlerinages, les organisateurs ont dit et exprimé leur espoir que bientôt COVID-19 sera vaincu et que les gens « pourront à nouveau voyager, voir le monde, rencontrer la foi et la diversité. « 

READ  Star Wars Jedi: Fallen Order obtient une grande mise à jour de nouvelle génération sur PS5, Xbox Series X

« Le Festival veut se remettre sur les rails, fidèle à son âme nomade, et réfléchir avec le public et les nombreux invités internationaux sur la puissance du chemin de la foi, vécu précisément comme une découverte et une rencontre non seulement d’autres religions mais aussi d’autres une spiritualité plus profonde et plus authentique », ajoutent les organisations.

Photo : la productrice Elaheh Nobakht sur une photo non datée.

MMS / YAW