La Premier League est sur le point d’offrir une «récompense» spéciale aux clubs qui ont le plus de joueurs vaccinés contre Covid-19 dans leurs équipes après que des inquiétudes ont été exprimées concernant les faibles niveaux d’acceptation.

L’instance dirigeante de la ligue tient à offrir une incitation aux clubs et aux joueurs à se faire vacciner contre Covid-19 dans un contexte d’inquiétude croissante concernant le nombre de joueurs qui ont choisi de ne pas être touchés.

En un mot

La Premier League n’a pas rendu la vaccination obligatoire pour les joueurs de la saison 2021/22, mais les joueurs ont été encouragés à prendre leurs coups pour aider à ralentir la propagation du virus tout au long de la saison.

Selon un rapport de Sports aériensLes responsables de la Premier League ont écrit directement aux clubs offrant une « récompense » spéciale à ceux qui ont le plus grand nombre de joueurs vaccinés.

La Premier League envisage de « récompenser » les clubs dont les taux de vaccination contre le coronavirus sont élevés

« Selon les données dont nous disposons, seules sept équipes de clubs sont vaccinées à plus de 50%, nous avons donc un long chemin à parcourir », lit-on dans une note d’information de la Premier League.

« Nous nous demandons si nous pouvons mieux « récompenser » les équipes/joueurs qui sont plus compatibles avec le Covid-19 et qui ont choisi de se faire vacciner. »

« Il est de plus en plus clair que la vaccination complète sera le critère clé pour le gouvernement et les autorités sanitaires, en termes de voyages internationaux et de certification Covid potentielle lors d’événements à grande échelle. »

READ  Van der Poel, le nom de la star des débuts d'Alpecin sur le Tour de France | Plus d'actualités sportives

Les BBC rapportent que les protocoles contre les coronavirus dans les stades et les terrains d’entraînement de Premier League se poursuivront jusqu’à la fin de l’année, mais pourraient être assouplis si les taux de vaccination parmi les joueurs augmentent.

Bas

On s’inquiète de plus en plus du nombre d’athlètes qui refusent de se faire vacciner, et on pense que près d’un tiers de la Ligue anglaise de football ne sont pas immunisés.

Selon un rapport de Télégraphe; Leeds United, Wolves et Brentford sont les seules équipes de Premier League à avoir publié leurs taux de vaccination à ce jour, révélant qu’entre 89 et 100 pour cent de leurs équipes avaient reçu des vaccins.

Le taux de vaccination des joueurs de Premier League suscite une inquiétude croissante

Le mois dernier, le manager de Newcastle Steve Bruce a révélé que « beaucoup » de ses joueurs n’ont pas été vaccinés contre Covid et a cité les « théories du complot » comme l’une des raisons pour lesquelles tant de footballeurs professionnels hésitent à être ciblés.

Ole Gunnar Solskjaer a également révélé que certains joueurs de Manchester United « ne sont pas sûrs » savoir si vous devez vous faire vacciner contre le Covid-19.

La pression de la Premier League pour attaquer les joueurs

Plus tôt ce mois-ci, la Premier League s’est associée au gouvernement britannique pour réaliser des vidéos qui encourageront les joueurs à prendre le vaccin Covid-19.

Jonathan Van-Tam, médecin-chef adjoint de l’Angleterre, a accepté de répondre aux préoccupations concernant le vaccin dans des vidéos à partager avec les clubs de Premier League et de la Ligue anglaise de football (EFL), ainsi qu’avec les fans.

READ  L'avantage de Marseille dans la course à la deuxième place se réduit après la défaite face à Lyon

Cela survient après que plusieurs stars de la Premier League, telles que le milieu de terrain d’Arsenal Granit Xhaka, aient publiquement parlé de ne pas se faire vacciner.

Le joueur de 29 ans a raté la victoire 2-1 de la Suisse sur la Grèce au début du mois après avoir été testé positif pour Covid-19 et avoir dû s’isoler en conséquence, l’Association suisse de football confirmant plus tard que le joueur avait choisi de ne pas recevoir le vaccin. .

Granit Xhaka a refusé de se faire vacciner contre le Covid-19, a déclaré le responsable de la communication de la fédération suisse de football, après avoir appris que le milieu de terrain avait été testé positif au coronavirus.

Et en juillet, le milieu de terrain d’Everton, Fabian Delph, a déclenché la controverse avec une publication sur Instagram qui suggérait que le vaccin n’était pas nécessaire pour la protection, écrivant : « C’est maintenant » une théorie du complot « de croire que le système immunitaire est capable de faire le travail pour lequel il a été conçu. faire ».

L’ancienne star de Manchester City répondait aux informations selon lesquelles tous les joueurs devraient être vaccinés ou ne pas jouer.

Cette semaine, Le milieu de terrain de Chelsea N’Golo Kanté testé positif au Covid-19 – 16 mois après avoir obtenu un congé de compassion par crainte de contracter le virus.

L’entraîneur de Chelsea, Thomas Tuchel, qui n’a pas révélé si Kanté était vacciné ou non, s’est demandé si les footballeurs avaient le devoir moral de montrer la voie en matière de vaccination.

READ  Sports Digest: Claude Julien choisi pour entraîner l'équipe canadienne masculine aux Jeux olympiques

« Ce serait facile de dire oui maintenant et peut-être d’être applaudi par beaucoup de gens », a-t-il déclaré. « Mais en même temps, ai-je le droit de le dire ? Je ne suis pas si sûr. Je peux prendre la décision par moi-même, et tout le monde doit y réfléchir et prendre un risque ou non. Je pense que c’est un problème grave et la vaccination semble être une protection adéquate.

« Je suis vacciné. Mais je ne me vois vraiment pas en mesure de parler des recommandations appropriées. Je pense que ça irait trop loin. Je suis entraîneur de football, je ne suis pas un expert à 100% en la matière et je leur laisse le soin. Tout le monde est assez vieux et tout le monde vit dans un pays libre, ce qui est bien.

«Bien sûr, nous agissons et nous en sommes responsables. Nous n’aimons pas perdre des joueurs. Mais maintenant, nous ne sommes pas en colère contre N’Golo. Nous sommes inquiets pour lui, comme nous le sommes avec tout joueur blessé qui se fait expulser dans un match. »