Le championnat du monde de curling féminin 2021 a été annulé.

L’événement, prévu du 19 au 28 mars à Schaffhouse, en Suisse, n’a pas eu le soutien de l’autorité sanitaire locale suisse.

La Fédération mondiale de curling a officialisé la nouvelle en envoyant un communiqué de presse tôt lundi. Dans la déclaration, l’instance dirigeante du sport international a déclaré avoir été informée qu’en raison de la situation pandémique actuelle et des préoccupations concernant la propagation de nouvelles variantes, l’autorisation d’accueillir un événement sportif international ne serait pas accordée.

“Notre personnel et les organisateurs locaux ont travaillé sans relâche pour assurer la sécurité de tous nos athlètes, officiels, employés et bénévoles travaillant à l’événement”, a déclaré la présidente de la Fédération mondiale de curling, Kate Caithness.

“Nous sommes extrêmement déçus que les athlètes qui ont travaillé si dur pour concourir pour un titre de champion du monde n’auront pas cette opportunité pour la deuxième année consécutive en raison de l’annulation de l’événement.”

C’est la deuxième fois que le championnat du monde féminin est annulé. En mars dernier, au tout début de la pandémie, le championnat, prévu à Prince George, en Colombie-Britannique, a été annulé. Des joueurs de curling du monde entier s’étaient déjà rendus en Colombie-Britannique; l’événement s’est terminé quelques jours avant le début de la compétition.

Cette annulation est encore plus importante maintenant que les Jeux Olympiques de Pékin se profilent.

Avec moins d’un an pour les Jeux d’hiver de 2022, il y a maintenant une lutte totale pour essayer de reporter le championnat du monde féminin à un autre endroit ou la Fédération mondiale de curling dit qu’elle pourrait ajouter un autre événement à l’avenir pour essayer de se classer nations. .

READ  Roland-Garros: Clara Burel remporte, à dix heures minuit, son premier tour contre Arantxa Rus - Roland-Garros (F)

“Nous évaluerons toutes les options disponibles pour terminer le processus de qualification de l’équipe féminine des Jeux olympiques d’hiver de Beijing 2022 et ferons de notre mieux pour nous assurer qu’elle se déroule sur la glace en compétition”, a déclaré Caithness.

Skip Brad Gushue a déjà une médaille d’or olympique dans son étui à trophées. (Sean Kilpatrick / Presse canadienne)

Le Canada doit terminer dans le top 6 pour se qualifier pour Beijing

À l’heure actuelle, le Canada a besoin d’une performance parmi les six meilleures aux championnats du monde de curling féminin pour se qualifier pour Beijing 2022.

La WCF dit qu’elle discute maintenant avec toutes les parties intéressées des prochaines étapes pour terminer le processus de qualification olympique. Il indique que des discussions auront lieu avec des organisateurs locaux à Schaffhouse pour les futures compétitions internationales à venir.

Peu de temps après l’annulation du championnat du monde féminin, Curling Canada a envoyé son propre communiqué de presse disant qu’aucun des événements prévus pour la bulle de curling de Calgary ne serait affecté par la décision d’aujourd’hui.

«Nous avons été en communication constante avec Alberta Health, ainsi qu’avec l’Agence de la santé publique du Canada, et nos protocoles de test et d’application sont pris en charge par des professionnels de la santé, nous sommes donc convaincus que les fans pourront voir les meilleurs joueurs de. notre sport à se produire à Calgary dans un environnement sécuritaire pour les athlètes, les officiels et particulièrement la ville hôte de Calgary », a déclaré Katherine Henderson, directrice générale de Curling Canada.

“Nous respectons la décision de la Fédération mondiale de curling et attendrons d’autres instructions concernant l’annulation de l’événement en Suisse.”

Les championnats du monde masculins, prévus début avril dans la bulle de curling de Calgary, se dérouleront toujours comme prévu.

À ce stade, le championnat du monde masculin, prévu début avril dans la bulle de curling de Calgary, devrait toujours se dérouler comme prévu.

Il est également prévu d’accueillir le championnat du monde de double mixte fin avril dans un lieu qui n’a pas encore été nommé.

L’annulation du championnat du monde féminin intervient moins de deux semaines avant le départ des Scotties dans la bulle de Calgary.

Dix-huit des meilleures équipes féminines de partout au Canada vivront dans un environnement de bulle au parc olympique du Canada pour participer au championnat national, à compter du 19 février.

Le Brier aura lieu dans la bulle de Calgary du 5 au 14 mars. Cela mène au championnat national de double mixte à la mi-mars, suivi du championnat du monde masculin à partir du 2 avril.