La mort dAlexeï Navalny : le chef adjoint des services pénitentiaires promu par le président russe, trois jours après le décès de lopposant à Vladimir Poutine

Le chef adjoint du Service pénitentiaire fédéral russe promu au grade de colonel général suscite des critiques

Valery Boyarinev, chef adjoint du Service pénitentiaire fédéral russe, a récemment été promu au grade de colonel général du service intérieur. Cette promotion a suscité des critiques, notamment en raison du décès en prison de l’opposant politique Alexeï Navalny.

Ivan Zhdanov, directeur de l’organisation Anti-Corruption Foundation, a partagé une capture d’écran du document attestant de la promotion de Boyarinev. Les médias indépendants ont rapporté des accusations de torture de la part de Boyarinev envers d’autres prisonniers, y compris Navalny.

La promotion de Boyarinev intervient également alors qu’Alexander Bastrykin, président du comité d’enquête de la Russie, a lui aussi été décoré par le président Vladimir Poutine. Cette promotion suscite des interrogations quant à la responsabilité des autorités russes dans les cas de violations des droits de l’homme en prison.

La situation soulève une fois de plus des inquiétudes quant au respect des droits des prisonniers en Russie, et soulève des questions sur l’impunité des membres des forces de l’ordre impliqués dans des actes de torture. Ces événements mettent en lumière la nécessité de garantir la transparence et la responsabilité des institutions pénitentiaires russes.

READ  Haut-Karabakh : plus de 28 000 personnes se réfugient en Arménie, selon Erevan - Cosmo Sonic