La star australienne de la course sur route Caleb Ewan a de nouveau dû se retirer du Tour de France, fatiguée et battue par la course brutale une fois de plus.

L’excellent coureur de Lotto-Dstny s’est battu vaillamment pour battre le temps limite jeudi dans ce qu’il considérait comme l’une des étapes les plus difficiles de sa carrière, déclarant après que son coéquipier Jasper de Buyst l’a aidé à rentrer chez lui : « Aujourd’hui, c’était nul, mais nous l’a fait. » . »

Son soulagement a cependant été de courte durée, car il est rapidement sorti à l’arrière de la malheureuse étape 13 vendredi et a été contraint de se retirer dans un malaise évident, serrant son abdomen, avant que le peloton avant ne commence l’ascension du redoutable Grand Columbian. .

« Quitter le Tour est vraiment dommage. Je tiens à exprimer ma gratitude à l’équipe pour son grand soutien et j’espère qu’elle pourra encore montrer de bonnes choses dans les prochaines étapes », a déclaré le joueur de 29 ans sur le site Internet de l’équipe. après sa dernière déception d’une saison misérable selon ses normes stellaires.

L’an dernier, l’homme qui a cumulé cinq victoires d’étape du Tour de France au fil des ans a remporté la « Lanterne Rouge » en tant que 134e et dernier finaliste à Paris à l’issue d’un Tour au cours duquel il avait subi deux chutes, des blessures, de la malchance et un échec. . opportunités.

En 2021, c’était bien pire car il est sorti de la course avec une clavicule cassée à la fin de la troisième étape.

READ  L'attaquant du Tennessee John Fulkerson revient pour la sixième saison

Cette année, il avait remporté deux podiums, troisième de la troisième étape et deuxième le lendemain, mais n’avait poursuivi la tendance des quasi-accidents que dans ce qu’il considérait comme l’une des pires saisons de sa brillante carrière.

L’équipe belge Lotto-Dstny a déclaré dans un communiqué: « Après avoir combattu la fatigue pendant plusieurs jours, He (Ewan) s’est battu dur, mais il n’était tout simplement pas possible de continuer. »

Le directeur de l’équipe, Stephan Heulot, a déclaré à SBS Sport : « Ce fut une journée très difficile, car hier et aujourd’hui, je n’étais pas en forme ni avec une bonne mentalité.

« C’était difficile pour lui, difficile pour nous. Nous avons vu immédiatement après le dernier sprint qu’il serait difficile pour lui de continuer longtemps dans la course. »

« On voit bien que le début de saison de Caleb est un peu le même que ce Tour, c’est dommage.

« Hier, il a parlé d’abandonner. Nous avons essayé de le motiver, mais je suppose que c’était un problème de jambe. »