Les dernières actualités sportives :

  • La LNH réduit le temps d’isolement de COVID-19 à 5 jours, le changement ne s’applique pas au Canada
  • Éclosion de COVID dans l’équipe canadienne de bobsleigh
  • Les Canucks dépassent Boeser, Di Giuseppe ajouté au protocole COVID de la LNH

La LNH suit d’autres ligues et le CDC en réduisant les temps d’isolement COVID-19 à cinq jours dans certaines conditions et là où les lois locales le permettent.

Le changement est entré en vigueur mercredi et ne s’applique qu’aux États-Unis en raison de réglementations plus strictes en matière de pandémie au Canada. La ligue compte 25 équipes basées aux États-Unis et sept au Canada et a reporté mardi neuf matchs prévus au nord de la frontière en raison des limites de participation imposées par les gouvernements provinciaux.

Le sous-commissaire Bill Daly a confirmé les nouveaux protocoles, qui ont été rapportés pour la première fois par le Daily Faceoff. Ils demandent 14 jours, date à laquelle les responsables de la ligue et l’association des joueurs se réuniront à nouveau pour examiner la situation.

Les joueurs, les entraîneurs et le personnel qui ont été testés positifs pour le coronavirus peuvent revenir après cinq jours si les symptômes disparaissent ou sont résolus avec un test PCR négatif ou deux résultats de test rapide négatifs pris à plus de deux heures d’intervalle.

« Je pense que c’est une bonne décision », a déclaré l’attaquant des Predators de Nashville Filip Forsberg lors d’un appel vidéo. « De toute évidence, les tests seront toujours une chose régulière, j’en suis sûr, et c’est quelque chose que nous avons traité toute l’année dernière, donc nous y sommes habitués. Mais je pense que c’est la façon de le faire aussi longtemps que nous le pouvons garder tout sur la bonne voie. comme ça a été, ce qui a été assez sûr pour moi. « 

READ  Mikaela Shiffrin DNF à la Coupe du monde de slalom pour la première fois en quatre ans

L’exigence d’isolement de 10 jours demeure au Canada. La NBA et la NFL ont été précédemment raccourcies à six et cinq jours, respectivement, après que les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ont publié de nouvelles directives.

Les joueurs de hockey de cette semaine avaient exprimé leur souhait d’avoir des temps d’isolement plus courts. Des essais quotidiens et des protocoles améliorés, y compris le port de masques dans les installations des équipes, à moins qu’ils ne soient sur la glace pour des matchs ou des entraînements, seront en vigueur jusqu’au 7 janvier au moins.

La ligue a reporté 80 matchs jusqu’à présent cette saison, dont neuf au Canada en raison de restrictions de foule dans les provinces du Québec, de l’Ontario et du Manitoba. Un autre match, prévu le 12 janvier entre les Canadiens et les Bruins, s’est déplacé de Montréal à Boston, où les partisans sont licenciés.

L’équipe canadienne de bobsleigh touchée par l’épidémie de COVID-19

Dix athlètes et trois membres du personnel de l’équipe canadienne de bobsleigh et de squelette ont contracté le COVID-19 à Sigulda, en Lettonie, a confirmé Bobsleigh Canada Skeleton.

« Nous pouvons confirmer qu’il y a eu une épidémie de COVID au sein de l’équipe canadienne de bobsleigh qui est restée en Lettonie pendant les vacances pour minimiser les déplacements et se préparer pour les courses de la Coupe du monde de cette semaine », a déclaré l’organisation dans un communiqué mercredi.

« La santé et la sécurité de tous les athlètes, équipes, membres du personnel et communautés où nous vivons, nous entraînons et concourons est toujours notre première priorité.

« [We have] de solides protocoles de santé et de sécurité mis en œuvre sous la direction des responsables de la santé publique fédéraux, provinciaux et locaux que nous continuons de suivre à mesure que nous reprenons le sport. »
READ  Foot OM - OM: Marseille et Griezmann, premier contrat signé

L’équipe canadienne de luge avait passé les vacances en Lettonie pour minimiser les déplacements avant la prochaine Coupe du monde à Sigulda.

L’équipe squelette n’a aucun cas positif de COVID-19.

Le communiqué indique que les personnes touchées sont en s’auto-mettre en quarantaine et suivre tous les protocoles nécessaires pour se protéger et protéger la communauté en général.

« Notre objectif reste maintenant de surveiller et de prendre soin de tous les membres de notre groupe qui ont été touchés », a déclaré le communiqué de Bobsleigh Canada Skeleton.

Bobsleigh Canada Skeleton a déclaré qu’il ne divulguera pas d’autres informations sur les personnes concernées afin de respecter leur vie privée.

L’épreuve de Coupe du monde en Lettonie est une course en double à deux, avec deux autres week-ends de compétition complets prévus à Winterberg, en Allemagne, les 8 et 9 janvier, puis à Saint-Moritz, en Suisse, les 15 et 16 janvier.

Canucks ajoute Boeser et Di Giuseppe au protocole

Les attaquants des Canucks de Vancouver Brock Boeser et Phillip Di Giuseppe et un membre du personnel de soutien de l’équipe ont été ajoutés à la liste du protocole COVID-19 de la LNH quelques heures avant que l’équipe ne reprenne ses activités après une pause prolongée.

Les Canucks étaient prêts à affronter les Ducks à Anaheim, en Californie, mercredi soir.

Ils n’ont plus joué depuis une victoire de 5-2 contre les Sharks de San Jose le 16 décembre, ce qui leur a donné une sixième victoire consécutive sous la direction du nouvel entraîneur-chef Bruce Boudreau.

READ  Didier Deschamps répond à Leonardo

L’attaquant Alex Chiasson est le seul autre membre des Canucks actuellement au protocole.

Boeser a neuf buts et 17 points en 28 matchs cette saison, incluant des points en six des huit matchs ce mois-ci.

Di Giuseppe a récolté 16 points en 19 matchs avec les Canucks d’Abbotsford de la Ligue américaine de hockey cette saison.