Alexandra Lehmann s’habillera pour l’équipe de Suisse lorsque l’équipe accueillera le Japon pour trois matches amicaux en novembre.

Comment une joueuse peut-elle remporter le championnat de la Ligue féminine suisse A en tant que gardienne titulaire du HC Lugano Ladies ? Pour Alexandra Lehmann de Cecil Lake, la solution est de jouer pour l’équipe de Suisse lors d’un match amical international contre l’équipe du Japon huit mois plus tard.

Lehmann, qui a la double nationalité avec le Canada et la Suisse, est l’un des trois gardiens qu’il habillera pour la Suisse lorsque le pays accueillera l’équipe nationale japonaise pour trois matchs, les 11, 12 et 13 novembre. Les jeux sont une opportunité pour le National Suisse. La direction de l’équipe pour avoir un aperçu de certains espoirs olympiques avant le camp d’entraînement pré-olympique de la Suisse plus tard cette saison. Lehmann a déclaré que tous les gardiens de but devraient commencer contre le Japon.

« C’est quelque chose que je voulais faire depuis quelques années. À un moment, c’était vraiment stressant, j’avais l’impression De Eminem « Lose Yourself », j’ai peut-être juste un jeu pour prouver ma valeur. C’est une accumulation passionnante de tout ce que j’ai fait jusqu’à présent, et je veux juste jouer au plus haut niveau possible », a déclaré Lehmann.

Il équilibre actuellement ses tâches en essayant d’aider le HC Lugano à défendre son championnat en poursuivant ses études de quatrième année à l’Université Carleton à Ottawa. L’équipe est deuxième du championnat avec 19 points en 10 matchs, 9 points derrière les Lions ZSC de Zurich.

READ  Les pays se disputent le statut de nation crypto

Lehmann a essayé de jouer avec l’équipe suisse à l’entraînement une fois par semaine.

« C’est excitant. Je suis une personne vraiment compétitive, donc plus mes adversaires sont compétitifs, mieux c’est. Ces entraînements sont tellement amusants, leurs tirs sont si bons, il y a un excellent entraînement pour les gardiens et j’ai beaucoup appris », Lehmann . mentionné.

La Suisse vient de remporter une solide quatrième place au Championnat mondial féminin 2021 de l’IIHF en août et occupe actuellement la cinquième place du classement mondial de l’IIHF. Le Japon se classe sixième.

Le fait que les parents de Lehmann visiteront la Suisse à ce moment-là ajoute à l’excitation de jouer pour l’équipe nationale.

« C’est juste arrivé que c’était au même moment. Mes parents ne m’ont pas vu jouer en personne depuis quatre ans, depuis que j’étais aux États-Unis et en Suisse, et vous ne pouviez pas voyager pendant la pandémie. Je suis content ils peuvent me voir jouer », a-t-il déclaré.


Envoyez un courriel au journaliste sportif Dillon Giancola à [email protected]