Le président français Emmanuel Macron assiste à un déjeuner de travail à l’Elysée à Paris le 24 septembre 2021. (Photo de Thomas COEX / AFP)

PARIS – La France va doubler le nombre de doses de vaccins qu’elle envoie aux pays les plus pauvres à 120 millions, a promis samedi le président Emmanuel Macron, dans une vidéo diffusée lors du concert de Global Citizen à Paris.

« L’injustice est que dans d’autres continents, évidemment, la vaccination arrive trop tard », a-t-il déclaré. « Nous devons aller plus vite, plus fort.

« La France s’est engagée à doubler le nombre de doses qu’elle administre », a-t-il ajouté. « On passera de 60 millions à 120 millions de doses offertes. »

Cela représentait plus que les doses administrées jusqu’à présent en France, a-t-il déclaré.

Mercredi, les États-Unis ont annoncé qu’ils allaient doubler leur don de doses de vaccins, portant leur contribution totale à 1,1 milliard.

Le président Joe Biden a décrit la pandémie comme une « crise pratique » et a ajouté que « nous avons besoin d’autres pays à revenu élevé pour réaliser leurs propres ambitions ».

L’Union européenne s’est engagée à distribuer 500 millions de doses.

Et le président chinois Xi Jinping, dans un message vidéo diffusé mardi à l’ONU, a promis un total de deux milliards de doses d’ici la fin de l’année, reprenant un chiffre déjà avancé par les autorités chinoises.

On ne savait pas combien d’entre eux seraient vendus et combien seraient donnés.

Plus d’argent pour l’Afrique : Macron

Dans sa déclaration, Macron a également déclaré que la France travaillerait avec l’organisation des Nations Unies pour l’enfance UNICEF dans leurs efforts pour aider les pays africains à organiser leur mise en œuvre de la vaccination.

READ  Les entités suisses aspirent à être des pionniers écologiques - Un guide pour les expatriés suisses

La France réorienterait également 20% des fonds spéciaux qu’elle a reçus du Fonds monétaire international (FMI) vers des projets conçus pour relancer les économies des pays africains, a déclaré Macron.

« Si toutes les grandes puissances font de même que la France, nous atteindrons 100 milliards de dollars pour l’Afrique », a-t-il ajouté.

Enfin, Macron a promis que la France dépenserait 330 millions d’euros pour promouvoir l’éducation en France.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’Organisation mondiale de la santé, a dénoncé à plusieurs reprises l’injustice de l’énorme déséquilibre dans la distribution des doses de vaccins dans les pays riches et pauvres.

« Je ne resterai pas silencieux lorsque les entreprises et les pays qui contrôlent l’approvisionnement mondial en vaccins penseront que les pauvres du monde devraient se contenter des restes », a-t-il déclaré plus tôt ce mois-ci.

Les dirigeants africains ont demandé la possibilité d’acheter des doses de vaccins pour leur peuple lors d’une réunion de l’Union africaine au début du mois.

Selon un décompte de l’AFP établi à partir de sources officielles, les 53 pays d’Afrique, avec une population de plus de 1,3 milliard d’habitants, ont reçu au total 10 doses de vaccins pour 100 personnes.

En revanche, les États-Unis et le Canada, avec une population d’un peu plus de 368 millions de personnes, ont reçu 120 doses pour 100 personnes.

Inscrivez-vous à notre newsletter quotidienne

Lire la suite

Ne manquez pas les dernières nouvelles et informations.

S’abonner à VOIR PLUS Pour accéder au Philippine Daily Inquirer et à plus de 70 autres titres, partagez jusqu’à 5 gadgets, écoutez les actualités, téléchargez dès 4h du matin et partagez des articles sur les réseaux sociaux. Appelez le 896 6000.

READ  Le président Piñera appelle à "l'unité" pour rédiger la "nouvelle Constitution"
Pour des commentaires, des plaintes ou des demandes de renseignements, Nous contacter.