Les troupes françaises participent à l’opération Barkhane contre les militants au Sahel

La France suspend ses opérations militaires conjointes avec le Mali lors du coup d’État de la semaine dernière dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Il a déclaré que la suspension se poursuivra jusqu’à ce qu’il reçoive des garanties de retour au gouvernement civil au Mali.

Les forces françaises ont soutenu les troupes du Mali, du Tchad, de la Mauritanie, du Niger et du Burkina Faso pour combattre les militants dans la région du Sahel.

Le 25 mai, l’homme fort militaire du Mali, le colonel Assimi Goïta, a renversé le président civil et le Premier ministre du pays.

C’était le deuxième coup d’État en neuf mois dans le pays.

Cette semaine, le groupement ouest-africain Ecowas et l’Union africaine (UA) ont suspendu le Mali de leurs corps.

Jeudi, le ministère français des Armées a déclaré que la CEDEAO et l’UA avaient établi « le cadre de la transition politique au Mali ».

Il a ajouté : « En attendant ces garanties, la France a décidé de suspendre, à titre temporaire, les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes ».

Les troupes françaises continueront d’y opérer de manière indépendante.

Le colonel Goïta a mené deux coups d’État au cours des neuf derniers mois

Que se passe-t-il au Mali ?

Le chef du coup d’État, le colonel Assimi Goïta, a été nommé président de transition par la Cour constitutionnelle vendredi dernier, deux jours après avoir été proclamé chef par intérim.

Il a défendu la destitution du président Bah Ndaw et du Premier ministre Moctar Ouane comme nécessaire car ils avaient failli à leurs devoirs et cherchaient à saboter la transition du pays.

Des militaires ont arrêté et détenu les deux hommes après un remaniement ministériel dont le colonel Goïta a déclaré ne pas avoir été consulté.

Il a également été le fer de lance du coup d’État d’août dernier, au cours duquel le président élu Ibrahim Boubacar Keïta a été démis de ses fonctions.

Le colonel Goïta a désormais promis qu’un nouveau Premier ministre sera nommé dans quelques jours et que les élections auront lieu l’année prochaine comme prévu.

Pourquoi le Mali est-il si instable ?

Le Mali est une vaste ancienne colonie française enclavée, et de vastes régions sont pauvres et sous-développées.

Un coup d’État en 2012 a conduit des militants islamistes à faire exploser le chaos et à s’emparer du nord du pays.

Les troupes françaises ont aidé à regagner du territoire, mais les attaques se sont poursuivies alors que les insurgés ont profité de l’instabilité politique persistante dans la région.

Tout cela a conduit à la confiance du public dans la capacité des chefs de l’armée à faire face à l’insurrection islamiste qui s’est propagée au Burkina Faso et au Niger voisins.

Vous pouvez également être intéressé par :

READ  Vanessa Paradis chic en rose au festival de Deauville, avec Édouard Philippe