Des rapports ont fait surface cette semaine suggérant que la France avait tenté de détourner une livraison de 5 000 vaccins contre le coronavirus AstraZeneca à destination du Royaume-Uni au plus fort de la pandémie. Le présentateur de Sky News, Niall Paterson, a mis au défi l’ancien ministre des Vaccins sur l’histoire de vérifier la véracité des affirmations. Paterson a déclaré : « Une histoire parue hier. La France a-t-elle vraiment volé 5 000 doses de Pfizer ? [AstraZeneca] vaccin de chez nous ? « 

Zahawi a déclaré qu’il ne pouvait pas commenter les allégations, mais ne les a pas ouvertement niées.

Il a déclaré: « Je ne peux pas commenter. Nous avons eu une situation difficile avec la Commission européenne.

« Nous avons toujours été d’avis que nous ne bloquons les exportations d’aucun vaccin en provenance du Royaume-Uni.

« La façon dont nous avons obtenu notre vaccin est de bons contrats et de faire un travail brillant en tant que groupe de travail sur les vaccins dans son ensemble pour remplir ces contrats.

UNIQUEMENT DANS : Calme-toi, Emmanuel ! Même Bruxelles était furieuse de la petite crise de pêche au Brexit de Macron

« La Commission européenne a travaillé avec nous pour s’assurer que nos approvisionnements en provenance de Belgique fonctionnaient bien et, bien sûr, nous avons fait tout notre possible pour aider la France et d’autres pays également. »

Les relations diplomatiques avec l’Union européenne, et la France en particulier, ont connu une intensification des tensions plus tôt cette année en raison d’affirmations contrastées concernant les obligations contractuelles du géant pharmaceutique AstraZeneca envers Bruxelles.

L’UE a allégué que l’entreprise n’avait pas respecté les conditions de distribution du vaccin à travers le bloc et avait priorisé les livraisons au Royaume-Uni.

READ  Hommages, chansons et émotion ... les adieux fleuris d'Annie Cordy

Le vice-président des produits biopharmaceutiques d’AstraZeneca, Ruud Dobber, a déclaré en juillet que la société était sur le point de conclure un règlement à l’amiable avec la Commission.

LIRE LA SUITE: Sturgeon a averti que SNP serait un vairon dans un grand étang européen avec le plan «fou» de l’armée écossaise

Selon The Sun, les doses devaient initialement arriver au Royaume-Uni, mais ont été redirigées vers

Une source gouvernementale a déclaré au journal : « Les Français ont volé nos vaccins en même temps qu’ils les crachaient en public et ont suggéré qu’ils n’étaient pas sûrs à utiliser.

« C’était une chose scandaleuse et non l’action d’un allié, ce qui était très clair pour eux. »

AstraZeneca a refusé de commenter les allégations.

Un porte-parole du gouvernement britannique a déclaré:  » La reprise mondiale de Covid s’est construite sur une collaboration internationale et nous continuons à travailler en étroite collaboration avec l’UE et d’autres pays pour assurer la sécurité de nos citoyens.

« Le programme de vaccination britannique reste un succès phénoménal, avec plus de 80 % des personnes âgées de 16 ans et plus sous double injection et un programme de rappel en place. »