La France a annoncé que « Saint Omer » d’Alice Diop sera sa sélection pour l’Oscar international du film. Ce n’est pas si surprenant, mais je me demande si la nature cérébrale du film résonnera auprès des électeurs de l’Académie. Pour l’instant, c’est définitivement un concurrent.

« Athéna » de Romain Gavras n’était pas éligible car il s’agit d’une production Netflix et ne sortira pas dans les salles françaises. Sinon, il aurait pu être un excellent concurrent. En l’occurrence, il est maintenant diffusé sur Netflix.

Comme je l’évoquais la semaine dernière, avant l’annonce de ce matin, le film de Diop était le favori puisqu’il vient de remporter le Grand Prix du Jury à Venise. La compétition la plus féroce qu’il a eue était probablement « One Fine Morning » de Mia Hansen-Love.

Le comité de cette année comprend les agents de ventes internationales Hengameh Panahi, Grégoire Melin, les producteurs Philippe Rousselet (« Coda »), Didar Domehri (« Girls of the Sun »), et les réalisateurs Jacques Audiard (« Un Prophète ») et Michel Gondry (« L’ ecûme des jours »), aux côtés d’Ariane Toscan du Plantier, cadre de Gaumont.

Vous trouverez tous les films internationaux soumis dans un post séparé ce week-end. Jusqu’à présent, plus de 50 pays ont envoyé leurs équipes à l’académie. Je l’ai réduit aux 12 prétendants les plus probables, les films entrant dans la course en tant que favoris.

  • « Décision de partir » (Corée du Sud)

  • « À l’Ouest, rien de nouveau » (Allemand)

  • « équipement d’origine», (Pologne)

  • « Proche« (Belgique)

  • « sainte araignée » (Danemark)

  • « Argentine 1985(Argentine)

  • « Barde » (Mexique)

  • « Corps(L’Autriche)

  • « alcarras » (Espagne)

  • « retour à séoul» (Cambodge)

  • « garçon du ciel » (Danemark)

  • « Saint-Omer » (France)

READ  une candidate révèle avoir épousé son demi-frère, elle raconte tout!