Une vue générale montre les tours de refroidissement et les réacteurs de la centrale nucléaire d’Electricité de France (EDF) à Cattenom, France, le 14 février 2022. REUTERS/Pascal Rossignol/File photo

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

PARIS, 8 août (Reuters) – Le régulateur français de l’énergie nucléaire a prolongé les dérogations temporaires permettant à cinq centrales électriques de continuer à rejeter de l’eau chaude dans les rivières alors que le pays est aux prises avec une quatrième vague de chaleur estivale et une crise énergétique.

Les températures élevées des rivières ont menacé ces dernières semaines de réduire la production nucléaire déjà faible de la France à un moment où près de la moitié de ses réacteurs sont hors service en raison de problèmes de corrosion et de maintenance.

L’autorité de tutelle de l’ASN a indiqué lundi avoir validé une demande gouvernementale de dérogations introduite mi-juillet pour être prolongées dans les centrales du Bugey, de Saint Alban, du Tricastin, du Blayais et de Golfech.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

« Le gouvernement considère comme une nécessité publique (…) le maintien de la production de ces cinq usines jusqu’au 11 septembre malgré des conditions météorologiques exceptionnelles », a indiqué l’ASN dans un communiqué.

Les températures de l’air devraient atteindre 30 degrés Celsius cette semaine dans une grande partie de la France, chauffant davantage les rivières que l’opérateur nucléaire EDF (EDF.PA) utilise pour refroidir les réacteurs.

Les réglementations exigent généralement que la production nucléaire soit limitée pendant les périodes très chaudes pour éviter que les eaux chaudes rejetées ne rentrent dans les rivières et ne mettent en danger la faune.

READ  Foot PSG - PSG: Neymar et Di Maria en action contre l'OM?

La disponibilité nucléaire française a été au plus bas depuis au moins quatre ans cet été, obligeant la France à importer de l’énergie alors qu’elle exportait normalement vers les pays voisins.

Lors de certaines des journées les plus chaudes, la France a acheté 8 à 10 gigawatts, soit l’équivalent de la production d’environ 8 réacteurs nucléaires.

EDF a annoncé dimanche soir qu’il levait les avertissements de restriction de production sur les centrales nucléaires de Saint Alban et du Bugey sur le Rhône. Les températures des rivières dans les deux devraient culminer le 14 août.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Informations de Sudip Kar-Gupta et Forrest Crellin ; Écrit par Richard Lough et Jan Harvey

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.