La direction des Finances et l’Agence française de développement (AFD) ont procédé le 29 décembre à une cérémonie d’échange de documents signés dans le cadre de l’emprunt de 150 millions d’euros le 13 janvier. Le prêt est destiné à aider les Philippines à intensifier leurs efforts pour atténuer et s’adapter au changement climatique.

Le secrétaire aux Finances Benjamin Diokno (à gauche) et l’ambassadrice de France Michèle Boccoz (à droite) dirigent l’échange de documents. PHOTO DIRECTION DES FINANCES

Les Philippines sont l’un des pays les plus vulnérables au changement climatique et sont classées au quatrième rang des pays les plus touchés par les phénomènes météorologiques extrêmes entre 2000 et 2019. En plus de leurs impacts directs sur les populations, les conséquences économiques de ces catastrophes coûteront plus cher au pays. plus de 3,5 milliards de dollars par an d’ici 2040. Alors que l’économie philippine peine à se remettre de la pandémie de Covid-19, le gouvernement philippin a adopté un important programme d’action climatique pour passer à l’adaptation et à l’atténuation, en soumettant sa première contribution déterminée au niveau national (NDC) en 2021 au PC 26.

L’Agence française de développement et la Banque asiatique de développement accompagnent les ambitions des Philippines d’intensifier leur action pour le climat avec un prêt à l’appui combiné de l’équivalent de 390 millions d’euros, dont 150 millions d’euros mobilisés par l’AFD en plus du prêt de la BAD de 250 millions de dollars signé le 1er juin 2022. Il visera à accompagner le pays dans la réalisation de sa CDN et dans ses efforts pour transformer les secteurs vulnérables en une économie résiliente et bas carbone.

Le prêt à l'appui de réformes de 150 millions d'euros aidera les Philippines à intensifier leurs efforts pour atténuer et s'adapter au changement climatique.

Le prêt à l’appui de réformes de 150 millions d’euros aidera les Philippines à intensifier leurs efforts pour atténuer et s’adapter au changement climatique.

« La France reste plus que jamais engagée dans une course contre la montre pour la préservation de notre planète, et la lutte contre la crise climatique qui devient une réalité concrète et dévastatrice aux Philippines. Dans ce combat pour la justice et la solidarité, la France donne à Tous de sa volonté de consacrer 6 milliards d’euros chaque année, jusqu’en 2025, pour aider les pays en développement, dont les Philippines, à financer leur transition et à faire face aux catastrophes climatiques », a déclaré Michèle Boccoz, ambassadrice de France aux Philippines.

Ce nouveau programme est un exemple de l’engagement conjoint des parties. Plus précisément, il soutiendra les réformes publiques visant à mettre en place des systèmes de planification et de financement pour renforcer l’action climatique, mais aussi à renforcer la résilience des populations face aux impacts croissants du changement climatique et à réduire les émissions de gaz à effet de serre par le déploiement des énergies renouvelables. , l’amélioration de l’efficacité énergétique et le déploiement de transports durables.

Recevez les dernières nouvelles


livré dans votre boîte de réception

Inscrivez-vous aux newsletters quotidiennes du Manila Times

En m’inscrivant avec une adresse e-mail, je reconnais avoir lu et accepté les conditions d’utilisation et la politique de confidentialité.

Pour le secrétaire aux Finances, Benjamin Diokno, « En tant que pays vulnérable aux impacts du changement climatique (avec plus de 1 % du PIB du pays en pertes directes d’actifs publics et privés dues aux tremblements de terre et aux typhons), les Philippines s’engagent à des actions pour aider les personnes les plus vulnérables aux effets néfastes du changement climatique Des efforts considérables seront déployés pour allouer environ 8,72 % du budget 2023 aux programmes liés à l’atténuation et à l’adaptation au changement climatique afin d’atteindre leurs propres objectifs de CDN sans sacrifier le besoin de développement. « 

Depuis l’Accord de Paris, le groupe AFD a apporté 30 milliards d’euros de financements climat, dont 7 milliards d’euros pour l’adaptation. Aux Philippines, l’action pour le climat est au cœur des activités de l’AFD : ce nouveau programme de prêt fait suite à un précédent prêt programme d’adaptation de 250 millions d’euros mobilisé fin 2021 pour réduire le risque de catastrophes naturelles à l’échelle mondiale », a déclaré Bénédicte Gazon, directrice pays AFD.


READ  Isère. Mort de Victorine: une quarantaine d'enquêteurs mobilisés