Un homme, portant un masque de protection, passe en scooter aux côtés d’un cycliste sur un pont sur le canal Saint-Martin à Paris au milieu de l’épidémie de coronavirus (COVID-19) en France, le 22 avril 2021. REUTERS / Sarah Meyssonnier

La France lèvera les restrictions de voyage nationales à partir du 3 mai, mais le couvre-feu restera à 19 heures jusqu’à ce que l’épidémie de COVID-19 soit sous contrôle, a déclaré le Premier ministre.

Dans un premier temps vers la fin d’un troisième arrêt national, en vigueur depuis début avril, Jean Castex a déclaré que les écoles rouvriraient lundi et que les gens pourraient voyager à travers le pays après avoir été confinés dans leur propre région.et à moins de 10 km de votre résidence. .

Il a également déclaré que certaines entreprises et lieux culturels, ainsi que les terrasses extérieures des bars et restaurants pourraient rouvrir à la mi-mai si la situation du COVID-19 s’améliorait.

« La troisième vague de la maladie est derrière nous », a déclaré Castex lors d’une conférence de presse.

Les données du ministère de la Santé jeudi ont montré que la circulation du virus avait légèrement ralenti, mais le pays enregistrait toujours 34 318 nouvelles infections.

Bien qu’il s’agisse de la plus faible augmentation hebdomadaire depuis le 13 mars, le nombre de personnes en soins intensifs avec COVID-19 a augmenté de 22 à 5981 personnes, le deuxième total le plus élevé en 2021.

Le ministre de l’Intérieur Gerald Darmanin a déclaré que pour empêcher l’arrivée de variantes plus contagieuses du virus, une quarantaine de 10 jours sera imposée à partir de samedi pour les voyageurs arrivant d’Argentine, du Brésil, du Chili, d’Inde et d’Afrique du Sud.

READ  Barça: quand Messi joue un clash-clash avec ses dirigeants ou ses coéquipiers - Foot - FR - Barça

Il a déclaré que les voyageurs devront fournir une preuve de l’endroit où ils seront mis en quarantaine et qu’il y aura des contrôles.

Les personnes en quarantaine ne pourront sortir qu’entre 10 et 12 heures et les amendes pour non-respect de la quarantaine s’élèveront à 1500 euros.

Castex a déclaré que 14 millions de personnes auront reçu un premier vaccin d’ici la fin de cette semaine et 20 millions d’ici la mi-mai.

Le ministre de la Santé, Olivier Veran, a déclaré que le gouvernement envisageait d’accorder un accès précoce au vaccin COVID-19 aux personnes souffrant d’obésité, peut-être à partir de la mi-mai.

À partir de lundi, les personnes vivant avec une personne à haut risque de COVID-19 auront également accès au vaccin.

Nos normes: Les principes de confiance de Thomson Reuters.