La France était l’invitée d’honneur du salon « International Education & Career Korea ». 22 établissements d’enseignement supérieur français étaient présents à cet événement qui a souligné l’importance des échanges universitaires entre la Corée et la France. Le salon a également été l’occasion de présenter la troisième promotion de France Alumni Korea.

Première foire en présentiel de l’ère post-COVID

La France était l’invitée d’honneur au salon « International Education & Career Korea » qui s’est déroulé les 22 et 23 octobre au Seoul Convention and Exhibition Center (COEX). Une délégation composée de représentants de 22 établissements d’enseignement supérieur et de Campus France a participé à cet événement, en présence de Béatrice Khaiat, directrice générale adjointe de l’agence. Il s’agissait de la première exposition en face à face en Corée dans l’ère post-COVID. Le « Pavillon France » a bénéficié d’un emplacement VIP et une grande visibilité pour l’événement.

Les nombreux étudiants coréens et leurs parents ont pu découvrir les institutions françaises et assister à des conférences présentant l’enseignement supérieur français et son offre de formation.

Image

Les visages de la nouvelle promotion de France Alumni Corée

En plus de la foire, une réception a été organisée à la Résidence de France pour dévoilent la 3ème promotion de Faces of France Alumni Korea.

Cette promotion réunit à nouveau 12 personnalités coréennes qui ont étudié en France et qui ont aujourd’hui un parcours exceptionnel dans les domaines des sciences, des arts, du droit, etc. Le parrain de cette 3e promotion est le Dr Kim Wanhui, premier chercheur en biologie à l’Université nationale de Séoul. , et son sponsor Pr. Lee Kwang-Hyung, président du Korea Advanced Institute of Science and Technology (KAIST).

READ  L '«Accord d'Abraham», un rapprochement historique entre Israël et les Émirats arabes unis

Image

3ème promotion visa France Alumni Corée

L’exposition a souligné le rôle clé des échanges académiques entre la Corée et la France. L’épidémie de COVID-19 a eu un fort impact sur la mobilité internationale des étudiants coréens. Depuis, les échanges étudiants sont revenus à la normale et retrouvent un niveau comparable à 2019.