La France interdira les emballages en plastique pour presque tous les fruits et légumes à partir de janvier 2022 dans le but de réduire les déchets plastiques, a annoncé lundi le ministère de l’Environnement.

En application d’une loi de février 2020, le gouvernement a publié une liste d’une trentaine de fruits et légumes qui devraient être vendus sans emballage plastique au 1er janvier. La liste comprend les poireaux, les aubergines et les tomates rondes, ainsi que les pommes, les bananes et les oranges.

« Nous utilisons un quantité scandaleuse de plastique à usage unique dans notre vie quotidienne. La loi sur l’économie circulaire vise à réduire l’utilisation du plastique jetable et à favoriser son remplacement par d’autres matériaux ou des matériaux réutilisables et emballages recyclables« , a déclaré le ministère dans un communiqué.

Il a estimé que 37% des fruits et légumes sont vendus avec des emballages et il s’attend à ce que la mesure évite plus d’un milliard de récipients en plastique inutiles par an.

Le président de la fédération française des marchands de fruits, François Roch, a déclaré que le passage au carton sera difficile en si peu de temps.

« En outre, la vente de produits en vrac est compliquée car de nombreux clients touchent les fruits et les gens ne veulent pas que d’autres clients touchent leurs fruits », a-t-il déclaré.

L’interdiction des emballages fait partie d’un programme gouvernemental pluriannuel visant à éliminer progressivement le plastique. À partir de 2021, la France a interdit les pailles, les tasses et les couverts en plastique, ainsi que les boîtes à emporter en polystyrène.

READ  Médaille olympique de skicross changée en appel 9 jours après la course

Les fruits coupés et une quantité limitée de fruits et légumes délicats peuvent encore être vendus dans des emballages en plastique pour le moment, mais cela sera progressivement supprimé d’ici la fin juin 2026.

Les emballages plastiques seront interdits d’ici fin juin 2023 pour les tomates cerises, haricots verts et pêches, et d’ici fin 2024 pour les endives, les asperges, les champignons, certaines salades et herbes aromatiques, ainsi que les cerises.

D’ici fin juin 2026, les framboises, fraises et autres baies délicates devraient être vendues sans plastique.

A partir de 2022, les espaces publics doivent fournir des points d’eau pour réduire l’utilisation de bouteilles en plastique ; Les publications de presse et publicitaires doivent être expédiées sans film plastique, tandis que les fast-foods ne peuvent plus proposer de jouets en plastique gratuits.

À partir de janvier 2023, la France interdira également la vaisselle jetable dans les fast-foods pour les repas consommés localement.

(REUTERS)