La France a imposé une quarantaine de 10 jours aux voyageurs en provenance du Brésil, d’Argentine, du Chili et d’Afrique du Sud en raison de préoccupations concernant la circulation de variantes hautement contagieuses de Covid-19.

Cabinet du Premier ministre français Jean Castex a annoncé les nouvelles mesures alors que la France continue de lutter contre une troisième vague de pandémie de coronavirus.

Le gouvernement français est particulièrement préoccupé par la variante hautement contagieuse P1 Covid-19 identifié pour la première fois au Brésil.

Voyageurs de Argentine, Le Chili et l’Afrique du Sud seront soumis à une quarantaine obligatoire qui entrera en vigueur dans les prochains jours et sera pleinement appliquée à partir du week-end prochain.

Les autorités françaises vérifieront avant et après le voyage pour s’assurer que les voyageurs de ces pays disposent de mesures suffisantes pour s’isoler.

Les voyageurs qui auraient enfreint ces règles pourraient s’exposer à des amendes et la police française effectuera des contrôles pour s’assurer que la quarantaine est pleinement respectée.

Comme pour les autres voyageurs, négatif Réaction en chaîne par polymérase Des tests (PCR) seront nécessaires, effectués 36 heures avant l’embarquement dans les avions.

Il y a actuellement une suspension sur les vols du Brésil vers la France. Cependant, les autorités sont prêtes à donner le feu vert aux vols en provenance du Brésil samedi uniquement pour les voyageurs titulaires d’un passeport de l’Union européenne. Ils seront également soumis au nouveau règlement de quarantaine.

Voyageurs de Guyane française, un Département d’outre-mer qui a des niveaux élevés de Covid-19, sera également concerné par une quarantaine.

READ  L'Italie bat les Pays-Bas / Nations League / J2- Pays-Bas-Italie (0-1) / SOFOOT.com

La France resserre les restrictions sur la lutte contre Covid-19 alors qu’elle combat une troisième vague du coronavirus mortel. Les autorités ont récemment restreint les déplacements à l’intérieur du pays et intensifié les mesures de verrouillage alors qu’une troisième vague de pandémie balaie le pays.

Les autorités sanitaires ont déclaré samedi que plus de 35000 nouveaux cas de Covid-19 avaient été confirmés et que le pays le système de santé est à un point de rupture. Quelque 12,4 millions de personnes en France ont désormais reçu au moins une dose d’un vaccin.