Le directeur du groupe de Bruges, Robert Oulds, a parlé à Express.co.uk du mandat d’Emmanuel Macron et a débattu de sa possibilité de remporter un autre mandat à l’élection présidentielle de 2022. Mais Oulds a expliqué que Macron était un mondialiste qui regardait le monde dans son ensemble avant de regarder ses électeurs, qui viendraient le mordre. Le chef du groupe de réflexion a ajouté que la France devenait essentiellement le « laboratoire » de Macron où il pratiquait et mettait en œuvre son programme mondialiste au détriment des électeurs.

S’adressant à Express.co.uk, on a demandé à Oulds si Macron aurait beaucoup d’influence s’il quittait ses fonctions et continuerait de faire mal au Royaume-Uni.

Il a déclaré: « L’influence de Macron sera très limitée lorsqu’il quittera ses fonctions, il est la créature d’un système, un système mondialiste, qui utilise la France comme laboratoire pour tester ses idées. »

Et d’arrêter tout changement et d’arrêter la réaffirmation de la souveraineté nationale que les Français voudraient faire.

« Ce sont les gens qui viennent de voter pour le traité de Maastricht. »

Ould a ajouté que Macron ne voulait pas donner aux électeurs français un référendum sur la sortie de l’Union européenne parce qu’il craignait qu’ils choisissent de partir.

Plus tôt cette année, l’ancien négociateur de l’UE, Michel Barnier, a déclaré que la colère brûlait dans son pays face à la bureaucratie et à l’immigration en fuite.

Barnier a déclaré : « Demandons-nous pourquoi 52% des citoyens ont voté contre Bruxelles.

« Il y a des raisons pour lesquelles nous pouvons trouver, non seulement au Royaume-Uni mais ici en France, des citoyens qui souhaitent quitter l’UE. »

READ  Jervois Global nomme M. Louis Martin au poste de Directeur Groupe - Fiscalité et établit un bureau commercial en Suisse

Malgré le fait qu’aucun grand parti n’ait fait campagne pour que la France quitte le bloc ces dernières années, les politiciens français semblent croire que c’est une possibilité réelle.

Macron a été un grand partisan de l’Union européenne et les experts politiques conviennent que le président français est furieux contre le Royaume-Uni pour avoir quitté le bloc, pas nécessairement seulement contre le pays dans son ensemble.

S’adressant au contributeur d’Express.co.uk Bruges Group, le Dr Niall McCrae, il pensait que Macron continuerait à être impliqué dans la politique s’il quittait ses fonctions en 2022 et suivrait les traces de Tony Blair ou Gordon Brown.

Il a expliqué : « Sans aucun doute, Macron est un mondialiste et a cette expérience de la finance mondiale. »

« C’est une figure napoléonienne capricieuse, narcissique, mesquine, son arrogance ne connaît pas de limites.

NE TE PERDS PAS

L’indignation du Brexit se prépare alors que les pêcheurs avertissent que les flottes de l’UE continuent de recevoir 17 millions de livres sterling [INSIGHT]
Famille royale EN DIRECT : Harry et Meghan pourraient donner des titres aux enfants [LIVE]
BBC Weather: des conditions perturbatrices pour faire chuter les températures [FORECAST]

« Mais ne prétendons pas que Macron est si unique, car il est une sorte de saveur française du même type de personnage que nous avons entendu diriger la Grande-Bretagne dans un passé pas si lointain, la figure de Tony Blair.

Et bien sûr, Blair traîne toujours sur la scène mondiale et Blair et Macron sont très similaires à bien des égards, ce sont des mondialistes qui ont une sorte de plan directeur.

READ  Angelina Jolie apparaît à la remise des diplômes de l'école française d'apiculture

« Ils ne se soucient pas vraiment de ce que pensent les gens ordinaires, regardez la façon dont Tony Blair et son parti travailliste ont abandonné tout intérêt pour ce qui est plus récemment connu sous le nom de sièges aux murs rouges pour le nord de l’Angleterre, le Pays de Galles et l’Écosse.

« Ces domaines ont été perdus pour les travaillistes parce que Tony Blair était un mondialiste et avait beaucoup promis, mais il s’intéressait plus à l’élite et à son genre d’agenda progressiste qu’à la vie des gens ordinaires. »