La Fondation Gates a déclaré qu’elle dépenserait 2,1 milliards de dollars pour le travail en faveur de l’égalité des sexes sur cinq ans, renforçant ainsi son engagement envers les programmes longtemps défendus par Melinda French Gates quelques semaines après que le principal couple philanthropique a annoncé son divorce.

La quantité est l’un des engagements individuels les plus importants que la Fondation Bill et Melinda Gates a pris au cours de ses plus de deux décennies de travail, consolidant l’avancement de l’égalité des sexes comme une priorité aux côtés de l’éradication de la polio et du développement de vaccins. D’un montant équivalent à environ 420 millions de dollars par an, les fonds sont destinés à aider les femmes à obtenir des formations et des services financiers, à accroître l’accès aux contraceptifs, et à aider les femmes à occuper des postes de direction dans les domaines de la santé, du droit et de l’économie.

Mme French Gates a établi un programme différent de celui de son mari, le co-fondateur de Microsoft Corp. Bill Gates, dont elle a demandé le divorce en mai. Pour M. Gates, éradiquer la polio et faciliter les avancées biomédicales telles que les vaccins sont des priorités pour la fondation.

L’annonce intervient alors que la direction de la philanthropie évalue les changements dans son gouvernement et peu de temps après la démission du fiduciaire Warren Buffett.

Mme French Gates a fait des femmes et des familles le centre de son travail ces dernières années en tant que coprésidente de la fondation et de sa propre entreprise, Pivotal Ventures. Mme French Gates a annoncé en 2019 un investissement de 1 milliard de dollars sur 10 ans dans l’égalité des sexes par le biais de Pivotal Ventures.

READ  `` La dangereuse proximité entre la neutralité de la Suisse et la banalité du mal ''