Le Festival du Film Français, La Fête du Cinéma, revient cette année pour sa 36e édition, et toutes les projections de films ne coûtent que 4 euros du 30 juin au 4 juillet. Le festival annuel arrive juste au bon moment alors que le secteur culturel sort de sept mois de fermetures paralysantes de Covid.

« Après tout ce que nous avons traversé, changeons d’environnement pour célébrer et rêver à nouveau ensemble… au cinéma ! » La bande-annonce de La Fête du Cinéma est claire : l’édition 2021 prend une importance particulière après plus de sept mois de cinémas fermés par le coronavirus épidémie.

Il y a un mois, lors de la réouverture des salles pour la première fois depuis octobre 2020, les Français se sont précipités : plus de 2 millions de téléspectateurs en une semaine, grâce à des rééditions comme Au revoir les idiots ou alors ADNou de nouvelles versions comme Meurtrier de démons – et tout cela avec une capacité limitée à 35%.

Bien que l’audience ait chuté de 60% la semaine suivante, l’enthousiasme du public avide de films est resté, comme on le voit depuis le 9 juin, lorsque la capacité intérieure est passée à 65%.

Florian Zeller Le père a dépassé les 400 000 entrées en trois semaines, Au revoir les idiots c’est près de 2 millions. Oui Cruelle, sorti le 23 juin, a attiré plus de 300 000 téléspectateurs en cinq jours.

Mieux encore, le week-end du 20 juin, la fréquentation est revenue aux niveaux d’avant la pandémie, des chiffres ahurissants, même par rapport au film Crazy America.

READ  Les n ° 2 et 1 du NBA Top 100 All-Time n'ont pas fini de parler

Public adolescent

Le 24 juin, Comscore, le site de référence des chiffres de fréquentation des films dans le monde, consacrait un long article à « La spectaculaire reprise du box-office en France« .

Le rapport souligne l’importance du public adolescent. Parmi les films les plus performants en France figurent les mangas (près d’un million d’entrées pour Meurtrier de démons) et les films d’horreur (1,5 million pour Conjuration 3 et 400 000 pour Pas de son 2 en seulement deux semaines), deux genres très populaires chez les adolescents.

« La reprise s’est très bien passée. La vraie passion française pour le cinéma s’est réaffirmée », a déclaré Eric Marti de Comscore France.

Selon les professionnels, les chiffres sont de bon augure pour le reste de l’été.

Les cinéphiles sont particulièrement impatients de Festival du film de Cannes, qui aura lieu du 6 au 17 juillet avec Spike lee en tant que président du jury. Le festival a été annulé l’année dernière en raison du Covid-19.