LAUSANNE, Suisse – La fédération russe de football a appelé mardi à La FIFA et l’UEFA sanctionnent leurs équipes gelé dans une procédure judiciaire accélérée et finalement annulé.

Les équipes nationales et de clubs russes ont été interdites de compétitions internationales le 28 février « jusqu’à nouvel ordre » suite à l’invasion de l’Ukraine par le pays. La FIFA et l’UEFA n’ont pas précisé leurs motifs juridiques.

L’équipe nationale masculine russe devait affronter la Pologne le 24 mars lors des éliminatoires de la Coupe du monde. La Pologne a refusé de jouer contre la Russie dans le jeu qui devait initialement se dérouler à Moscou.

Le vainqueur de ce match aurait joué le vainqueur du match entre la Suède et la République tchèque le 29 mars avec une place dans la Coupe du monde du Qatar en jeu. Ces deux fédérations ont également refusé de jouer contre les Russes.

Le TAS a déclaré que les appels russes contre la FIFA et l’UEFA impliquent également les fédérations de football polonaise, suédoise et tchèque, ainsi que plusieurs autres fédérations nationales en Europe.

La fédération biélorusse de football, alliée politique et militaire de la Russie, fait partie du camp de l’UEFA dans l’affaire.

La stratégie juridique de la Russie consistant à déposer des recours distincts contre les instances dirigeantes mondiales et européennes du football pourrait exiger que des affaires globalement similaires soient entendues par deux formations différentes de trois juges du TAS.

Copyright 2022 Associated Press. Tous droits réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, réécrit ou redistribué sans autorisation.