Le single apparaît sur l’album international « Beyond Music » Vol.3, qui sortira le 17 juin.

Bijayashree Samal est excité et pour une bonne raison. Sa chanson hindi ‘Chand Ke Phool’ fait partie des trois singles sélectionnés pour promouvoir l’album international, Au-delà de la musique Vol.3 – Conflit lancement le 17 juin. Arrangé et produit par Michael League et Bill Laurance (du collectif Snarky Puppy), quatre fois lauréats d’un Grammy Award, avec Nic Legacy et Gonzalo Donoso Quiroga, l’album est basé sur le thème du conflit. Dépeignant le conflit à travers la musique, l’album comprend 16 chansons de 54 artistes de 40 pays.

« Les producteurs ont décidé de sortir trois singles en promotion avant la sortie de l’album. J’ai de la chance que ‘Chand Ke Phool’ soit l’un des morceaux qui sortira dans le monde entier en tant que single et vidéo », partage Bijayashree, via une interaction par e-mail. Le chanteur basé en Suisse fait également partie du groupe Nandighosha qui produit et interprète de la musique où la musique classique indienne originale rencontre le jazz.

Plate-forme pour se connecter et collaborer

Bijayashree a été invité à rejoindre Beyond Music en 2019. Créée par la fondation suisse à but non lucratif Beyond, la plateforme est soutenue par la chanteuse Tina Turner et d’autres artistes internationaux.

Les musiciens sélectionnés ont la possibilité de travailler et d’enregistrer pour un album de musique international produit et parrainé par la Fondation. Au total, 140 chansons et 850 musiciens professionnels de différents pays ont participé à la présentation de l’album Beyond Music Vol.3.

‘Chand Ke Phool’ a été conceptualisé à l’été 2021, dans une chambre d’hôtel, lors de la visite de Bijayashree en Inde. Pendant sa quarantaine, elle a reçu un courriel du musicien canadien Nic Legacy l’invitant à travailler sur ce projet. Au départ, il était réticent car il faisait face à une étape difficile au cours de laquelle il a perdu son père, sa belle-mère et trois autres parents proches. . « J’ai essayé juste pour reprendre une vie normale », se souvient-il. La production finale de la chanson a commencé en décembre 2021.

divers musiciens

Groupe de Nandighosha lors d’un concert | Crédit photo : arrangement spécial

Les artistes impliqués dans Au-delà de la musique Vol.3 – Conflit ils sont aussi divers que leurs points de vue sur la question des conflits. « Son approche du leitmotiv musical est également différente », explique Bijayashree. Une chanson aborde ‘la crise mondiale des réfugiés, une autre se concentre sur le ‘conflit écologique entre les humains et la planète Terre’, explique-t-il, ‘Certaines chansons incarnent le ‘conflit’ à travers leur arrangement instrumental, d’autres à travers le choc de différents styles musicaux. les morceaux traitent du chaos intérieur lié au défi de trouver sa place dans ce monde turbulent. Les compositions sont des méthodes pour gérer les conflits et les transformer en musique, le langage qui nous relie tous. L’album est une fusion de funk, jazz , pop et musiques du monde.

‘Chand Ke Phool’ a été écrit par Nic, Bijayashree (paroles indiennes) et Gonzalo. La chanson présente Nic au glockenspiel et au dholak, Gonzalo au ukulélé et Žofie Kašparová (République tchèque) à la flûte. « Nous sommes très différents au niveau de notre formation, mais notre sensibilité envers la musique et l’humanité est la même. Nous sommes devenus de grands amis. En travaillant sur ce morceau, ils ont découvert différents aspects de la musique de l’autre. »

Nadighosha Band se produisant au Forum économique mondial de Davos

Nadighosha Band se produisant au Forum économique mondial, Davos | Crédit photo : arrangement spécial

Bijayashree explique que cette chanson unique de cumbia indienne/andine est inspirée de « l’hypothèse de l’impact géant », une théorie qui suggère que la terre et la lune étaient autrefois une seule planète qui a été divisée en deux par une monstrueuse collision avec une autre planète. . « La chanson parle d’espoir et de foi pour rendre les choses possibles au milieu de l’adversité, de la peur, des complexités et des limites, et de s’élever au-dessus des conflits intérieurs pour atteindre de plus hauts sommets. »

La musique comme passion et métier

Bijayashree enseigne le chant classique hindoustani aux Ateliers d’ethnomusicologie, à Genève et Zurich, et en ligne. Tout en composant de la musique pour le récent Délinquant série pour Schweizer Radio und Fernsehen (SRF) Suisse, elle est également contributrice musicale indépendante pour des projets commerciaux.

Son précédent rendez-vous avec un album international était en 2019 avec le producteur Larry Klein, cinq fois lauréat d’un Grammy, pour l’album. Même ciel, Vol1 (Beyond Music) qui figurait sur l’iTunes World Music Chart, n°1 aux États-Unis et dans le Top 10 international. La vidéo de la chanson ‘Our Colours’ où elle participe en tant que chanteuse/compositrice, a été publiée par le magazine Billboard. Cet album a été soumis aux Grammys dans deux catégories : « Meilleur album de musique du monde » et « Meilleur producteur de l’année » (non classique).

READ  Voici à quoi ressemble McGrath lorsque les mushers de l'Iditarod s'installent dans leur arrêt de 24 heures