CALGARY – La capitaine de l’équipe canadienne de hockey féminin, Marie-Philip Poulin, ne jouera pas contre les États-Unis au championnat du monde jeudi après avoir bloqué une balle dans la poitrine lors d’un match précédent.

La gérante de l’équipe nationale de Hockey Canada, Gina Kingsbury, a déclaré que Poulin se sentait mieux qu’elle mardi lorsqu’elle a reçu un coup dur à la poitrine lors de la troisième période d’une victoire de 5-0 contre la Suisse, mais la prudence s’imposait.

« Elle va très bien. Elle est de bonne humeur, mais en tant que programme, en tant qu’équipe, nous pensons que nous devons lui donner quelques jours de congé, la réévaluer et nous assurer qu’elle est d’accord pour aller ici et déménager sur », a déclaré Kingsbury mercredi. .

Le Canada et les États-Unis, champions en titre, sont à égalité en tête du groupe A avec une fiche de 3-0.

Poulin a un but et deux mentions d’aide en trois matchs du tournoi.

Le Canada prenait une avance de deux Suisses lorsqu’un tir puissant de la pointe l’a touchée dans le haut de la poitrine. Il glissa sur le banc penché de douleur.

Poulin a raté la plupart des championnats du monde 2019 à Espoo, en Finlande, en raison d’une blessure au genou.

La joueuse de 30 ans de Beauceville, au Québec, est connue comme la « marqueuse d’or » pour les Canadiennes.

Il a marqué deux buts lors de la victoire 2-0 du Canada sur les États-Unis pour remporter l’or olympique en 2010.

Elle a également marqué un match nul en fin de match et un but en prolongation dans une victoire de 3-2 contre les Américaines lors de la finale olympique de 2014.

READ  L'exceptionnel Omar Sy

Ce rapport de la Presse canadienne a été publié pour la première fois le 25 août 2021.

© Coloniste du temps du droit d’auteur