La Canadienne Catherine Beauchemin-Pinard a remporté une médaille d’argent aux championnats du monde de judo dimanche.

La Montréalaise de 28 ans, médaillée de bronze aux Jeux olympiques de l’été dernier à Tokyo, a perdu contre la Japonaise Megumi Horikawa lors de la finale féminine des 63 kg à Tachkent, en Ouzbékistan.

Le résultat a poussé Beauchemin-Pinard à viser les Jeux olympiques de 2024 à Paris.

« Lorsque j’ai remporté ma médaille de bronze aux Jeux olympiques, je savais que je voulais continuer à concourir pendant au moins une autre année afin de pouvoir remporter la seule médaille que je n’avais pas, une médaille aux championnats du monde », a déclaré Beauchemin-Pinard.

« Je suis heureux de dire que je l’ai fait, j’ai atteint mon objectif. Cela me donne définitivement envie d’essayer la médaille d’or, mais je vais y aller une étape à la fois. »

Beauchemin-Pinard a rapidement remporté ses trois premiers combats dimanche en moins de 70 secondes chacun avec des victoires sur Audrey Jeanette Etoua Biock du Cameroun, Iva Oberan de Croatie et Renata Zachova de la République tchèque.

La Canadienne, classée troisième au monde par la Fédération internationale de judo, a eu besoin d’un peu plus de deux minutes pour battre la Française Manon Deketer en demi-finale avant de rencontrer Horikawa.

Beauchemin-Pinard a amorcé la finale de façon agressive avec une série d’attaques parées par son adversaire.

Le Canadien a maintenu la pression tout au long du match, mais Horikawa l’a emporté dans la dernière seconde des quatre minutes du temps réglementaire avec un ippon, qui est un lancer décisif semblable à un KO en boxe ou à une épingle en lutte.

READ  Pourquoi la Suisse est-elle en tête de liste pour les femmes en quête d'aventure ? & Plus Dernières nouvelles ici

« Tout au long du combat, j’ai réussi à la bloquer, mais sa technique a eu raison de moi à la fin, alors que je me suis un peu fatiguée, a expliqué Beauchemin-Pinard.

« C’était entre deux compétiteurs de haut niveau qui mettaient beaucoup d’efforts. A un moment, sur le terrain, j’étais proche de marquer, mais je n’ai pas pu.

« Je suis content de mon résultat, mais pour le moment, je ressens surtout l’amertume de la défaite. Une médaille d’argent, c’est toujours un peu difficile à prendre, et ça peut prendre quelques jours avant que je me sente bien. »

François Gauther-Drapeau d’Alma, au Québec, a perdu contre Somon Makhmadbekov du Tadjikistan lors de son combat d’ouverture de la classe des 81 kg dimanche.

Shady El Nahas de Montréal et Kyle Reyes de Toronto s’affronteront mardi dans la division masculine des 100 kg.