La Bourse – Collection Pinault © Tadao Ando Architect & Associates, Niney and Marca Architects, agence Pierre-Antoine Gatier. Photo Maxime Tetard

Ouverture prévue le 22 mai après un long retard, le projet muséal de 170 millions de dollars de François Pinault La Bourse – Collection Pinault il est enfin prêt pour le public parisien.

Alors que les limites du tourisme pendant la pandémie peuvent maintenir le nombre de visiteurs bas à court terme, le nouveau Le Musée de la Rive Droite sera un grand tirage au sort pour jeter un œil à la célèbre collection d’art contemporain que le milliardaire français de 84 ans a accumulé pendant quarante ans.

La Collection Pinault, ensemble exceptionnel de plus de 10 000 œuvres de près de 400 artistes, présente des peintures, des sculptures, des vidéos, des photographies, des œuvres audio, des installations et des performances. Selon Village de campagneDes artistes noirs seront présentés dans l’exposition inaugurale, notant que «parmi les points forts de la collection se trouvent un certain nombre d’œuvres de jeunes artistes noirs remarquables aux prises avec les héritages de l’esclavage, du colonialisme et de la discrimination».

La Bourse – Collection Pinault © Tadao Ando Architect & Associates, Niney and Marca Architects, agence Pierre-Antoine Gatier. Photo Maxime Tetard

La Bourse de Commerce – Pinault Collection dispose de dix galeries d’exposition, dont un Studio dédié aux œuvres vidéo et audio, ainsi que des formes plus libres, des espaces de sensibilisation et un Auditorium pour conférences, réunions, projections, concerts et événements.

La Bourse a été restaurée et transformée par l’architecte japonais Tadao Ando (TAAATadao Ando Architect & Associates), agence NeM / Niney et Marca Architects, et agence Pierre-Antoine Gatier. Les travaux ont débuté en 2017 et se sont achevés en février 2020.

Le bâtiment intègre quatre siècles de prouesses architecturales et techniques: la première colonne autoportante de Paris, érigée au XVe siècle pour le palais Catherine de Médicis; les vestiges d’une grange impressionnante pour son dessin circulaire du XVIIIe siècle, couronnée en 1812 d’un immense dôme en métal et verre; et le bâtiment modifié en 1889 pour devenir la « Bourse de Paris ».

La contribution architecturale contemporaine de l’architecte japonais Tadao Ando combine parfaitement ces éléments avec un nouveau style. Il a déclaré: « … la conception spatiale de la Bourse se compose de cercles concentriques et est conçue pour créer un dialogue intense et plus subtil entre le nouveau et l’ancien. »

READ  Point sur les changements de recommandations à Paris: Vinci, Ubisoft, Soitec ...