Biennale d’écoute.net

Facebook

Institutions, organisations et groupes participants :
1983, Hong-Kong ; aérien, Bergen; AMEE, Madrid ; Hier, Guadalajara ; Culture des moines, Calcutta ; École d’art Université Laval, Québec; Son errant, Berlin; Projets de générateurs, Dundee; Enquêtes du futur, Buenos Aires ; Klank.ist, Istanbul ; Architecture liquide, Melbourne ; Festival national des arts, Makhanda; Bruit N’ Roses, Budapest; Space21, Kurdistan ; TAFMA, Nagaland ; Espace de projet TheCube, Taipei

Dans l’environnement intensément polarisé d’aujourd’hui, où le débat politique et social tend souvent à s’opposer ou à s’enliser, l’écoute pourrait-elle représenter une intervention ? Alors que l’accent est souvent mis sur les déclarations, la saisie de l’histoire et de l’importance de la liberté d’expression, l’écoute est fondamentalement la clé pour faciliter le dialogue, la compréhension et la transformation sociale. Écouter, c’est repousser les limites du familier, du reconnu et du connu. De plus, l’écoute permet des relations plus égalitaires, décolonisées et écologiques, des systèmes d’exclusion étonnants et un exceptionnalisme humain à travers des orientations empathiques, attentives et plus qu’humaines : écouter au-delà du schéma souvent figé de soi et de l’autre. L’écoute est un pouvoir, elle peut être ouverte et conservée, elle peut soutenir et aider, et elle peut fournir une évasion et une amitié profonde. Et pourtant, l’écoute est fortement sous-estimée et négligée dans la société.

La Biennale de l’écoute met l’accent sur l’écoute en tant que capacité relationnelle, proposition philosophique et politique, pratique créative et cadre de recherche. De l’empathie radicale à l’ontologie faible, du rejet poétique de la résistance diasporique, de l’écoute à l’implication intime, l’écoute exerce une force créative et critique qui peut contribuer à maintenir la diversité de notre aventure sociale et humaine.

READ  L'Association hispanique pour la responsabilité des entreprises revient au Forum économique mondial de Davos avec un message d'inclusion et d'appartenance

La Biennale de l’écoute rassemble un groupe international d’artistes, de musiciens et de chercheurs participants, pour soulever des questions et des expériences d’écoute. La Biennale de l’écoute est conçue comme un projet global et vise une construction curatoriale de résonances partagées et de manifestations polyvocales. Cela comprend l’exposition d’œuvres audio, de performances expérimentales, d’ateliers et d’événements discursifs présentés à travers une constellation d’institutions, d’organisations et d’espaces collaborateurs, où l’écoute et la localité sont accentuées et les spécificités culturelles contribuent à une plus grande écologie de l’attention. . De la narration critique, du bruit expérimental et de l’extase musicale au soin acoustique, au contact interspécifique et aux environnements sonores, la Biennale vise à favoriser un monde auditif.

Artistes exposants :
Octavio Aguilar & Diego Martínez Guillén (Mexique), Khyam Allami (Irak / Royaume-Uni), Wah-yan Au & Yannick Dauby (Hong Kong / Taïwan), Georges Azzaria (Canada), Tania Candiani (Mexique), Antoine Chessex & Mélia Roger ( Suisse / France), Michele Chu (Hong Kong), Cyclops (Carlos Amorales & Enrique Arriaga) (Mexique), Bidisha Das (Inde), Emcsi (Hongrie), Julie Faubert (Canada), Yolande Harris (Royaume-Uni / États-Unis) , Jeph Jerman (États-Unis), Orsolya Kaincz (Hongrie), Nandita Kumar & Joseph Kamaru (Inde / Kenya), Isuru Kumarasinghe & Sara Mikolai (Sri Lanka), Bárbara Lázara (Mexique), Sharon Lee (Hong Kong), Sandra Monterroso & Manuel Estrella Chí (Guatemala / Mexique), Ziad Moukarzel (Liban), Alecia Neo (Singapour), Angel Nevarez & Valerie Tevere (États-Unis), Jocelyn Robert (Canada), Ish S (Inde), Tao G. Vrhovec Sambolec ( Slovénie / NL), Surabhi Saraf (Inde / USA), Mene Savasta (Argentine), Wantanee Siripattananuntakul (Thaïlande), Alexandre St-Onge (Canada), Fernan do Vigueras (Mexique), Raheleh (Minoosh) Zoromodynia (Iran / USA).

READ  Loi française AGEC Nouvelles obligations financières, interdit le plastique à usage unique

Les institutions et les collectifs participants présentent un programme de discours et d’action connexe, avec des artistes et des universitaires locaux et internationaux travaillant sur une variété d’approches et de thèmes, notamment Mladen Dolar, Margarida Mendes, Daniela Medina Poch, Reynols, Mendi + Keith Obadike, KMRU, entre autres . Cela comprend le lancement de The Listening Academy, une académie de recherche sur l’écoute, les pratiques sonores et les études sonores, tenue simultanément à Berlin et à Londres, et dirigée par Budhaditya Chattopadhyay, Lucia Farinati, Brandon LaBelle et Carla J. Maier avec Luz María Sánchez. , Caroline Bergvall, Kate Lacey et Leah Bassel.

La Biennale de l’écoute
Initiateur fondateur : Brandon LaBelle
Commissaires : Budhaditya Chattopadhyay, Brandon LaBelle, Israel Martínez, Yang Yeung
Partenaires curateurs : Mario Asef, Rayya Badran, Florencia Curci, Hardi Kurda, Gentian Meikleham, Alexandre St-Onge, Lucia Udvardyova, James Webb
Conception : particules volantes, Berlin ; Kristin Rosch
Soutien de : Bureau de l’autonomie ; Programme norvégien de recherche sur l’art / Académie des arts de Bergen ; Son errant, Berlin; Errant Bodies Press, Berlin.

Contact : = (c = c.charCodeAt (0) +13) ? C : c-26 );}); return false « > contact [​at​] Biennale d’écoute.net