La Banque européenne d’investissement (BEI) fournira 350 millions d’euros pour cofinancer la construction du parc éolien offshore Calvados de 450 MW au large de la France.

La participation de la BEI est garantie par le Fonds européen pour les investissements stratégiques, pilier central du plan d’investissement pour l’Europe.

Le Calvados est situé face à Courseulles-sur-Mer en Normandie et disposera de 64 éoliennes.

Sa mise en service est prévue pour 2024.

Le site mobilisera plus de 1 000 emplois directs en Normandie, notamment au Havre, où les éoliennes seront fabriquées et assemblées.

Le projet permettra également la création d’une centaine d’emplois dans le port de Caen-Ouistreham pour garantir les opérations de maintenance.

Paolo Gentiloni, commissaire chargé de l’économie, a déclaré: «Le plan d’investissement pour l’Europe soutient la construction d’un nouveau parc éolien dans l’ouest de la France.

«Ce projet fournira de l’énergie propre à environ 630 000 personnes et générera ainsi plus de 1 000 emplois.

“Il s’agit d’une nouvelle étape vers l’atteinte de notre objectif de neutralité climatique à l’horizon 2050 et cette opération met en évidence le plein potentiel économique des mesures en faveur de l’environnement.”

À ce jour, le plan d’investissement pour l’Europe a mobilisé plus de 546,5 milliards d’euros d’investissements à travers l’UE, dont plus de 9 milliards d’euros en France.

READ  Bill Gates admet le vol d'un jet privé aux accords de Paris dans un nouveau livre sur la lutte contre la crise climatique