La banque centrale française maintient sa prévision de 0,1% de croissance au deuxième trimestre

PARIS, 10 juillet (Reuters) – L’économie française reste sur la bonne voie pour une croissance modeste au deuxième trimestre avec la reprise de l’activité industrielle et des services, a déclaré lundi la banque centrale dans son rapport mensuel sur le climat des affaires.

La deuxième économie de la zone euro connaîtra une croissance de 0,1% sur la période avril-juin par rapport au trimestre précédent, où elle avait progressé de 0,2%, a annoncé la Banque de France.

La prévision de croissance reste inchangée par rapport à celle faite le 8 juin.

Dans son enquête mensuelle auprès de 8 500 entreprises, la banque centrale a déclaré que les entreprises industrielles avaient connu un léger rebond de l’activité en juin, qu’elles s’attendent à stabiliser en juillet, les constructeurs automobiles, aéronautiques et électroniques ayant bénéficié de l’apaisement de la chaîne d’approvisionnement.

Le secteur des services a connu une amélioration de l’activité plus forte que prévu en juin, en particulier dans l’hôtellerie et la restauration, et une nouvelle reprise est attendue ce mois-ci, a indiqué la banque centrale.

L’activité de construction s’est améliorée en juin, mais devrait encore reculer ce mois-ci.

Les pressions sur les prix ont continué de s’atténuer dans l’ensemble, avec seulement 8 % des entreprises industrielles déclarant avoir augmenté leurs prix en juin, le niveau le plus bas depuis début 2021.

Dans les services, 13 % des entreprises ont déclaré augmenter leurs prix, contre 12 % le mois précédent, tandis que seulement 12 % des entreprises de construction ont déclaré augmenter leurs prix, contre 15 % le mois précédent.

Reportage de Dominique Vidalon, Montage par William Maclean

READ  Carlos Ghosn dans la ligne de mire du fisc français

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.