Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, lors de sa visite de travail en France, a tenu un conseil d’entreprise avec des représentants de grandes et moyennes entreprises françaises, rapporte le service de presse du ministère.

«Au cours des années suivantes, d’énormes opportunités s’ouvrent en Ukraine, en particulier dans les domaines de la construction, des infrastructures et de l’énergie. Le président ukrainien et le gouvernement se sont engagés à rénover à grande échelle les infrastructures ukrainiennes afin de créer des opportunités. qualitativement nouveau pour le développement de notre pays et le commerce international », a déclaré Kuleba et invité les entreprises françaises à participer à deux des domaines d’investissement les plus attractifs, à savoir le programme Big Construction du président ukrainien, Volodymyr Zelensky, et la grande privatisation.

Kuleba a également précisé que cela concerne principalement la construction et la concession de routes et de ponts, la concession et la privatisation des ports, la modernisation des infrastructures frontalières, les projets d’électrification des transports publics, le développement des systèmes d’approvisionnement en eau, le traitement des déchets, etc.

“Cette coopération est non seulement bénéfique, mais revêt une importance politique importante pour renforcer les liens entre l’Ukraine et la France”, a souligné le ministre.

En outre, les parties ont accordé une attention particulière au secteur de l’énergie. Kuleba a souligné le potentiel de la production d’hydrogène vert en Ukraine et la synchronisation de notre État avec le déroulement du Green Deal européen, qui ouvre de nouvelles opportunités dans le domaine des énergies renouvelables.

Le ministre a également attiré l’attention sur les réalisations de l’Ukraine en matière de déréglementation et de simplification des affaires, l’adoption et la mise en œuvre réussie de la nouvelle loi sur les concessions, l’harmonisation de la législation ukrainienne avec les normes de l’Union européenne. En outre, Kuleba a rappelé que le Conseil des exportateurs et des investisseurs opère en permanence sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine, ce qui aide les investisseurs à trouver de nouvelles opportunités.

READ  Engie et Veolia se donnent jusqu'à lundi pour décider de Suez

On constate que le conseil a réuni des dirigeants de plusieurs sociétés qui travaillent déjà ou sont intéressées par la mise en œuvre de projets commerciaux en Ukraine: Airbus, Air Liquide, Alstom, Crédit Agricole, Egis, RTE International, TOTAL Eren, Tryba. Énergie et autres. Le co-organisateur est le MEDEF International (French Business Movement), qui aide les entreprises françaises à établir une coopération internationale.