KITZBÜHEL, Autriche – Le skieur autrichien Vincent Kriechmayr a rebondi après deux résultats décevants en descente au cours du week-end pour remporter une Coupe du monde de Super-G masculin lundi, tandis que le Torontois Jack Crawford a décroché sa meilleure sixième place en carrière.

Kriechmayr n’a pas eu une course propre, mais a chargé jusqu’au bout du terrain de Streifalm pour dépasser le Suisse Marco Odermatt de 0,12 seconde.

Kriechmayr a signé le meilleur temps lors de l’entraînement final de descente jeudi, mais n’a pas réussi à reproduire la même vitesse dans les courses. Il a terminé neuvième vendredi et 17e dimanche dans les deux descentes remportées par Beat Feuz de Suisse.

“Je suis très fier de ma course d’aujourd’hui et de mon ski”, a déclaré Kriechmayr. “Après les courses de descente, c’est génial.”

Jeffrey Read de Canmore, en Alberta, avait 18 ans et Brodie Seger de North Vancouver, C.-B., 21 ans.

«Aujourd’hui, c’était facile. J’ai exécuté mon plan et essayé de ne pas avoir d’attentes », a déclaré Crawford. “C’est la première fois que tous les gars sont dans le top 30 ensemble et ce doit être la meilleure journée pour nous en tant qu’équipe.”

Feuz était à plus de 2,3 secondes du leader dans la course de lundi lorsqu’il a raté une porte et n’a pas terminé.

Avec la course reportée à partir de dimanche, les températures étaient nettement plus basses que les jours précédents, rendant la surface plus glacée et cahoteuse. Kriechmayr a surmonté des conditions difficiles pour sa septième victoire de sa carrière, mais la première de la saison.

READ  Réactions des Bleus après la victoire contre la Suisse - Dernières nouvelles, dernières nouvelles, principaux titres de l'actualité

«C’était une bonne course. Ce n’était pas sans erreurs, mais c’était à la limite », a déclaré l’Autrichien. «Je voulais descendre sans compromis. Je préfère sortir plutôt que de finir une seconde ou deux en arrière. “

Le résultat l’a conduit au sommet du classement de la discipline, battant Aleksander Aamodt Kilde et Mauro Caviezel, tous deux absents pour blessures.

Ryan Cochran-Siegle, un autre vainqueur du super-G cette saison, était également absent. L’Américain a subi une fracture mineure du cou dans un accident de descente vendredi.

Kriechmayr a battu Caviezel de trois points au classement l’année dernière lorsque la saison a été annulée au milieu de la pandémie de coronavirus. L’Autrichien n’a pas trop lu pour obtenir le numéro rouge en tant que leader de la discipline.

“L’année dernière, c’était mon objectif, mais j’ai perdu le ballon (de) trois points”, a déclaré Kriechmayr. «Maintenant, je veux juste skier à ma façon, être aussi rapide que possible. Voilà.”

Son coéquipier autrichien Matthias Mayer s’est classé troisième lundi, à 0,55 du leader, pour son troisième podium en quatre jours. Christof Innerhofer était derrière Mayer par quatre centièmes de seconde lorsque l’Italien a terminé quatrième, juste derrière l’Autrichien pour la deuxième journée consécutive.

Alexis Pinturault, qui n’a pas participé aux deux descentes ce week-end, est passé en 12e position pour renforcer son avance au classement général.

Kjetil Jansud, qui avait remporté la course l’an dernier, a poursuivi sa saison difficile en ne parvenant pas à terminer sa course. Le Norvégien a mal jugé un saut et a manqué de direction pour faire une porte peu de temps après. Au cours du week-end, il s’est classé 18e et 26e dans les descentes.

READ  Gut-Behrami remporte la descente en tête du classement de la Coupe du monde | des sports

Dominik Paris a abandonné l’espoir d’un autre bon résultat à quelques secondes de sa carrière. L’Italien, qui a remporté quatre courses à Kitzbühel dans le passé, a glissé dans un virage serré vers la droite. Il a évité de tomber la main dans la neige, mais a été plus lent et a terminé à plus de deux secondes du leader.

Nils Allègre a subi un accident inconfortable qui l’a envoyé à travers deux rangées de filets de sécurité, mais le Français s’est levé et a semblé indemne. La course a de nouveau été interrompue lorsque le skieur italien Davide Cazzaniga a dû être évacué de la colline par hélicoptère avec une blessure apparente au genou droit.

Chargement…

Chargement…Chargement…Chargement…Chargement…Chargement…

La Coupe du monde masculine se poursuit avec trois slaloms: une course de nuit à Schladming, en Autriche, mardi et deux épreuves à Chamonix, en France, ce week-end.

___

Plus de AP Sports: https://apnews.com/apf-sports et https://twitter.com/AP_Sports