Le Premier ministre Fumio Kishida tentera d’ouvrir la voie à un sommet réussi du Groupe des Sept qu’il prévoit d’organiser en mai en visitant l’Europe, le Canada et les États-Unis pour des entretiens avec ses homologues à partir de lundi.

Kishida prévoit de se rendre en France, en Italie, en Grande-Bretagne, au Canada et aux États-Unis, car les dirigeants de ces pays devraient assister au sommet du G7 à Hiroshima.

Au cours de son voyage d’une semaine, Kishida doit s’entretenir vendredi avec le président américain Joe Biden pour discuter du développement nucléaire et des missiles de la Corée du Nord, de l’agression de la Russie contre l’Ukraine et des tensions de la Chine avec Taïwan.

À une époque de désinformation et de trop d’informations, un journalisme de qualité est plus crucial que jamais.
En vous abonnant, vous pouvez nous aider à bien comprendre l’histoire.

ABONNEZ-VOUS MAINTENANT

READ  Delta élimine (presque) toutes les récompenses partenaires à des prix exorbitants