Le prêteur fintech basé à Bengaluru, Kinara Capital, a obtenu un financement par emprunt de 10 millions de dollars (Rs 74 crore) auprès d’IndusInd Bank avec une garantie complète de la US Development Finance Corporation (DFC).

Cela fait partie d’un tour de table de 100 millions de roupies (13,8 millions de dollars) de dette et de capitaux propres, avec un apport en capital d’investisseurs existants: Gaja Capital, GAWA Capital, Michael & Susan Dell Foundation et Patamar Capital.

Cet investissement sera utilisé par Kinara pour l’expansion de l’inclusion financière des MPME dans les secteurs de la fabrication, du commerce et des services en Inde, a déclaré le prêteur non bancaire dans un communiqué.

“Cet investissement spécial de 10 millions de dollars pour de futurs prêts aux entrepreneurs de petites entreprises sera mis en œuvre sur cinq ans par la division Impact Investing d’IndusInd Bank avec le plein soutien de DFC”, ajoute le communiqué.

«La garantie DFC supprime le risque de fluctuation du taux de change du bilan de Kinara et est devenue un outil important pour mobiliser des fonds de dette pour les sociétés spatiales d’impact», a déclaré Roopa Satish, directeur, Investissement et Corporate Banking, RSE et banque durable. IndusInd Bank.

En se concentrant sur les micro, petites et moyennes entreprises (MPME), Kinara a déboursé 2 milliards de roupies pour 56 000 autres prêts non garantis aux petites entreprises.

Kinara, fondée par Hardika Shah en 2011, est une société de financement non bancaire (NBFC) exploitée par Visage Holdings and Finance Pvt. Limited.

Il fournit des prêts commerciaux non garantis de l’ordre de Rs 1-30 lakhs, sans garantie immobilière, à une variété de MPME, des industries manufacturières à petite échelle aux magasins de détail général et aux sociétés de services, comblant le fossé entre la microfinance et le capital commercial en Inde. . .

READ  La capacité de l'entreprise D-FW à reculer car les hospitalisations liées au COVID-19 restent supérieures à 15% pendant 7 jours consécutifs

Il propose des options de service client à la fois numériques et à domicile avec des paiements directs 24 heures sur 24 et des options de paiement flexibles sur plus de 400 plates-formes comme Google Pay.

En mai 2019, la NBFC avait levé 100 crore Rs (14,3 millions de dollars)

de Gaja Capital, GAWA Capital, la Fondation Michael et Susan Dell et Patamar Capital.

Il avait levé Rs 32 crore (5 millions de dollars à l’époque) auprès de l’investisseur d’impact basé en Suisse ResponsAbility Investments AG en juillet 2018.