Le sextuple champion a dû se contenter de la deuxième place après que Razgatlioglu ait remporté le match d’ouverture de samedi par plus de quatre secondes, mais Rea a poussé le pilote Yamaha jusqu’au bout dans le sprint de 10 tours de la Superpole.

Rea, qui a établi un nouveau record de huit poles consécutives lors des qualifications de la Superpole samedi, battant l’exploit de l’Américain Ben Spies de sept poles successives en 2009, a mis le pilote turc sous pression tout au long de la course alors qu’il s’éloignait du reste. .

Dans un dernier tour palpitant, Rea a pris la tête à la chicane d’Imola, mais Razgatlioglu a répondu immédiatement, revenant à l’avant à l’intérieur de la star Kawasaki au virage 15.

S’inscrire à notre newsletter quotidienne

Le bulletin je couper le bruit

Jonathan Rea (Kawasaki) mène Toprak Razgatlioglu (Yamaha) à Magny-Cours en France.

À partir de là, le nouveau leader du championnat a tenu Rea à seulement 0,3 seconde pour sa huitième victoire de la saison, Alex Lowes (Kawasaki Racing Team) prenant la troisième place, deux secondes derrière.

Razgatlioglu a maintenant huit points d’avance au classement du titre avant la dernière course du week-end dimanche (13h00 BST).

Andrea Locatelli a terminé quatrième sur la deuxième des machines Pata Yamaha devant Scott Redding (Aruba.it Ducati), Michael van der Mark complétant le top six de l’usine BMW.

READ  Covid-19 a tué un million de personnes dans le monde