L’un des choix fracassants pour le Kraken de Seattle lors du repêchage d’expansion du mois dernier est venu des Blackhawks de Chicago. Au lieu de prendre RFA Nikita Zadorov, qui a été échangé par les Blackhawks contre un choix de troisième ronde quelques jours après le repêchage, ou Adam Gaudette, qui a accepté son offre de qualification de 997 000 $, le Kraken a essentiellement décidé de renoncer au choix. Avant de ligue mineure sélectionné Jean Quenneville, qui était un joueur autonome sans restriction dans le Groupe VI et très éloigné de son pedigree de repêchage au premier tour.

Le Kraken n’a jamais signé Quenneville, et maintenant l’attaquant de 25 ans cherche du travail à l’étranger. Il a signé un justificatif avec les Lions ZSC pour les aider avec leurs matchs de Ligue des Champions plus tard ce mois-ci. Reste à savoir si cela va au-delà, mais il semble évident que Quenneville n’aidera pas le Kraken de si tôt.

Joueur junior talentueux, Quenneville a d’abord été élu 30e au total par les Devils du New Jersey en 2014. Il a fait ses débuts dans la LNH au cours de la saison 2016-17, mais n’a que 44 matchs à son actif au total. Avec seulement deux points en 16 matchs dans la LAH pour les IceHogs de Rockford en 2020-2021, leur statut n’a jamais été aussi éloigné de celui de la LNH. Il va maintenant essayer de remettre cette carrière sur les rails à l’étranger, en jouant pour l’une des équipes les plus populaires et les plus performantes d’Europe.

READ  Paul Pogba: le milieu de terrain de Man Utd parle de ses expériences avec la dépression et dit que la santé mentale des footballeurs doit être davantage discutée | nouvelles du football