Avec L’inspectionson premier long métrage, le cinéaste Elegance Bratton, surtout connu pour le vice série Ma maison et le documentaire 2019 enfants de la jetée, deux portraits sensibles de la vie queer à New York, elle considère sa propre histoire compliquée. Le drame est centré sur un jeune homme noir gay nommé Ellis French (un Jeremy Pope flashy) qui, expulsé de chez lui par sa mère, Inez (Gabrielle Union), s’enrôle dans la marine au milieu des années 2000, bien avant l’abrogation. de « Ne demandez pas, ne dites pas ». Au camp d’entraînement, French est enthousiasmé par les rigueurs de l’entraînement de base, mais est rapidement pointé du doigt et brutalisé par un sergent. Laws (Bokeem Woodbine), le genre de gars qui dit des choses comme « Notre travail n’est pas de faire des Marines, c’est de faire des monstres. » (Laws demande une comparaison avec R. Lee Ermey dans le livre de Kubrick.) La veste en métalun film qui, avec les paroles de Claire Denis beau travailinspiré le look et l’ambiance de L’inspection.) Cependant, il trouva aussi des alliés dans sa caserne, parmi lesquels Rosales (Recherche‘s Raúl Castillo), un officier protecteur vétéran, et Ismail (Eman Esfandi), une autre recrue aliénée et, au fil du temps, un sens durement gagné.

entre les répétitions pour La collaboration, qui commence les avant-premières à Broadway plus tard ce mois-ci, Pope a parlé avec Mode à propos de son premier rôle principal dans un film, en gardant un espace émotionnel pour l’histoire de Bratton et ce qu’il aimerait faire ensuite.

READ  Marcus Samuelsson sur l'importance de mettre en lumière les chefs noirs

Mode: Comment ça va ? Comment se passent les répétitions ?

Jérémie papa : En train d’aller! J’ai été partout : j’ai des répétitions et je fais la promotion d’un film et j’essaie de rester sain d’esprit, mais tout va bien. Problèmes avec le champagne.

Pour creuser plus profondément, j’aimerais entendre parler de ses premières conversations avec Elegance Bratton et de ce qu’il lui a communiqué sur sa vision de ce qui est évidemment un film très personnel pour lui.

Mon équipe m’a envoyé le script pendant la pandémie, et l’équipe a dit : « Nous espérons que vous aimez le script, mais en fin de compte, nous voulons que vous vous connectiez avec Elegance. Nous croyons que vous [have a similar] esprit créatif. » J’ai donc sauté sur Zoom avec Elegance et je suis honnêtement tombé amoureux de son esprit et de sa générosité.