Le pape François a quitté l’hôpital pour retourner au Vatican après avoir été soigné pour une bronchite, plaisantant avec les journalistes avant d’être emmené : “Je suis toujours en vie”.

Le pape de 86 ans a été transporté à l’hôpital Gemelli de Rome il y a trois jours après s’être plaint de difficultés respiratoires. Il avait bien réagi à une perfusion d’antibiotiques, a déclaré son équipe médicale.

“Je n’avais pas peur, je suis toujours en vie”, a-t-il déclaré aux journalistes dans un commentaire joyeux à l’extérieur de l’hôpital avant de partir.

Le pape, qui a célébré le 10e anniversaire de son pontificat en mars, a souffert d’une série de maux ces dernières années.

Le porte-parole du Vatican, Matteo Bruni, a confirmé vendredi que François devait participer ce week-end au service du dimanche des Rameaux, un événement majeur du calendrier religieux qui donne le coup d’envoi des célébrations de la Semaine Sainte.

La Semaine Sainte, comme on l’appelle, comprend un programme chargé de rituels et de cérémonies qui peuvent être éprouvants physiquement, y compris une procession du Vendredi Saint en soirée à travers le Colisée de Rome.

Le doyen du collège des cardinaux, Giovanni Battista Re, a déclaré qu’un cardinal assistera le pape pendant les célébrations de la semaine et s’occupera des tâches de l’autel.

Un arrangement similaire a été mis en place l’année dernière, lorsque le pape s’est assis à côté lors de certains événements de Pâques en raison de douleurs persistantes au genou, laissant les principaux cardinaux diriger les masses.