« Je ne reconnais pas mon fils » : la mère de lauteur de lattentat dArras condamne lattaque – BFM Grand Littoral
« Je ne reconnais pas mon fils » : la mère de lauteur de lattentat dArras condamne lattaque – Cosmo Sonic

Décès d’un enseignant lors d’une attaque au couteau au lycée Gambetta d’Arras

Le 13 octobre dernier, un enseignant de lettres a tragiquement perdu la vie lors d’une attaque au couteau au lycée Gambetta d’Arras. Cet événement a choqué la communauté scolaire et suscité une vive émotion dans toute la ville.

Suite à cet acte horrible, la mère de l’assaillant, consternée par les actions commises par son fils, a décidé de réagir publiquement. Elle a fermement condamné les actes perpétrés et exprimé sa solidarité envers la famille de l’enseignant décédé. La mère de famille a déclaré qu’elle ne souhaitait plus avoir de contacts avec son enfant, allant même jusqu’à exprimer sa peur à son égard.

Dans une interview poignante, la mère affirme n’avoir rien vu venir et exprime son regret de ne pas avoir agi pour empêcher ce drame. Elle se considère comme une victime elle aussi, expliquant que les relations avec son fils étaient tendues, notamment en raison de différences religieuses. Cependant, elle réfute catégoriquement l’idée que son éloignement de la religion soit l’élément déclencheur des actions de son fils.

La mère évoque également la possibilité que son fils ait été influencé par internet ou d’autres personnes. Cette conversation difficile avec les journalistes met en évidence les interrogations de la mère quant aux motivations réelles de son fils et les possibles influences extérieures qui auraient pu le pousser à commettre un tel acte.

En plus de la tragédie qu’elle vit, la mère et ses filles se retrouvent dans une situation précaire, sans logement. Elles ont été contraintes de quitter leur domicile et se trouvent dans l’incapacité d’y retourner.

READ  Darmanin demande le retrait du titre de séjour dun imam tunisien pour des prêches anti-France

Malgré les épreuves, la mère demeure optimiste quant à l’avenir. Elle espère pouvoir mener une vie normale et en sécurité en France, en poursuivant ses études et en apprenant un métier.

Ce tragique événement a bouleversé l’ensemble de la communauté et souligne l’importance de la prévention et de l’accompagnement des jeunes en difficulté. Des mesures sont attendues pour éviter que de tels drames ne se reproduisent à l’avenir.