Des milliers de personnes ont afflué vers le sud de Manchester ce matin pour la première Aïd Célébrations d’Al-Fitr sans restrictions de coronavirus en deux ans.

On estime qu’entre 15 000 et 20 000 personnes ont assisté Champs Platt dans jachère pour les prières du matin pour célébrer la fin de Ramadan – tandis que les musulmans du monde entier ont passé le mois dernier à jeûner, prier et réfléchir. L’ambiance était à la joie et à la jubilation alors que les familles, les amis et les voisins se réunissaient pour la première fois depuis le début de la pandémie il y a plus de deux ans.

Les événements dans le parc en 2020 et 2021 ont dû être annulés en raison des taux d’infection covid dans la région, et un verrouillage local a été imposé la veille de l’Aïd en 2020. Mais aujourd’hui, les communautés ont pu à nouveau célébrer ensemble. des scènes ont été capturées de personnes s’étreignant et se serrant la main.

LIRE LA SUITE: Eid al-Fitr LIVE alors que les musulmans de Manchester célèbrent la fin du Ramadan

Des scènes émotionnelles de personnes s’étreignant et se serrant la main ont été capturées.

Les prières devaient commencer vers 9h30, mais ont dû être retardées en raison du grand nombre de personnes qui arrivaient encore au parc. Une personne a comparé l’ambiance à celle d’un match de football.

S’adressant au MEN, le conseiller Rabnawaz Akbar a souligné l’importance de la participation d’aujourd’hui pour la communauté. Il a déclaré: « Les gens s’y attendaient vraiment. Quand vous revenez à l’Aïd 2020, les restrictions ont été annoncées à la veille de l’Aïd. C’était une grosse déception. »

READ  La Barbade élit son premier président alors qu'elle se prépare à quitter Queen à la tête de l'État | Barbade

Des milliers de personnes ont assisté à Platt Fields

Jerry, un étudiant indien qui ne vit à Manchester que depuis sept mois, s’est dit stupéfait par la participation. « Je n’ai jamais rien vu de tel de ma vie. Tant de nationalités et de races différentes réunies », a-t-il déclaré.

Un groupe d’étudiants malaisiens de l’université de Manchester passaient leur premier Ramadan loin de chez eux cette année. Ils ont dit que voir le taux de participation d’aujourd’hui était « époustouflant ».

Il y avait des scènes de joie et d’euphorie.

La prière marquant la fin du ramadan étant terminée, une famille en a profité pour rompre le jeûne une dernière fois avec un pique-nique dans le parc. Les gens ont également été encouragés à inviter leurs voisins non musulmans à se joindre aux festivités.

Des célébrations ont eu lieu dans le Grand Manchester aujourd’hui, avec des centaines de personnes assistant également au Masjid e Hamzah à Ashton, ainsi qu’à la mosquée centrale d’Ashton.

Recevez les dernières nouvelles en vous inscrivant à notre newsletter quotidienne ici.