Comment le contredire?

En plein succès depuis son arrivée à l’Inter, Romelu Lukaku a fait confiance France Football. Lors de cet entretien, le Belge a fait le point sur la hiérarchie mondiale des buteurs: «Au cours des cinq derniers mois, j’étais l’un des 5 meilleurs buteurs, oui! Il peut y avoir des joueurs qui ont marqué plus de buts, mais non, aucun top 5 n’est bon. Je ne veux pas donner le classement, mais j’en fais partie. ” Il faut dire qu’avec huit buts en Ligue et quatre en Ligue des champions, l’attaquant nerazzurri c’est dans la forme de sa vie, sans parler de sa performance après l’accouchement.

Souvent moqué à Manchester United, l’ancien attaquant de Chelsea ou d’Everton semble avoir trouvé la reconnaissance qu’il mérite en Italie: «Parfois, il faut savoir travailler pour l’équipe, en toute humilité, sans forcément en récolter les bénéfices directement, surtout quand on sent que ce n’est pas votre journée pour finir. Quant aux observateurs, je pense que presque tout le monde perçoit désormais l’intelligence de ce jeu. (…) Une fois de plus, les gens se rendent compte que je pense quand je joue, en essayant de me synchroniser avec le reste de l’équipe, c’est génial. Ici à Milan, tout le monde l’a compris, que ce soit les fans ou les joueurs. ”

Lukaku, toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort.
JB

READ  L'Argentine pleure le "Pibe de Oro", Diego Maradona