Interpellations, policiers blessés… Laurent Nuñez déplore des actes de violence au Salon Cosmo Sonic

Emmanuel Macron a été accueilli par des manifestations agitées lors de sa visite au Salon de l’Agriculture, entraînant six interpellations et huit blessures parmi les forces de l’ordre. Trois des personnes arrêtées ont été inculpées de violence contre des agents de police.

Environ 300 à 400 manifestants ont été décrits comme particulièrement agressifs, et 300 militants de la Coordination rurale ont été empêchés d’approcher le président. Malgré la tension, le préfet de police a salué la réactivité des forces de l’ordre pour assurer la sécurité du président.

Il a également condamné la violence des manifestants et a souligné que les gaz lacrymogènes n’ont été utilisés qu’une seule fois pour repousser un gendarme mobile en difficulté. Les forces de l’ordre ont servi de bouclier pour protéger le président, et le préfet a rappelé que le Salon de l’Agriculture est un événement festif, pas un lieu pour des revendications violentes.

Malgré ces incidents, la visite présidentielle s’est poursuivie et Emmanuel Macron a pu rencontrer des agriculteurs et des professionnels du secteur. Les tensions restent vives entre le gouvernement et certains groupes d’agriculteurs, mais la sécurité du président a été maintenue lors de cet épisode mouvementé au Salon de l’Agriculture.

READ  Le cessez-le-feu est impératif : la manifestation pro-palestinienne rassemble plusieurs dizaines de milliers de personnes à Paris - Cosmo Sonic