Internationaux de France de tennis : Thanasi Kokkinakis bat Stan Wawrinka

Selon ses propres calculs, la carrière de Thanasi Kokkinakis a été une “histoire assez folle”: du jour au lendemain, le numéro 108 mondial australien a écrit un nouveau chapitre passionnant.

La star du tennis australien Thanasi Kokkinakis a célébré l’une de ses victoires les plus courageuses, faisant appel à tout son esprit combatif pour remporter une victoire au deuxième tour de Roland-Garros contre un ancien champion.

Kokkinakis a battu le Suisse Stan Wawrinka, champion de Roland Garros 2015, dans un marathon en cinq sets pour l’emporter 3-6, 7-5, 6-3, 6-7(4), 6-3.

L’épreuve de force était un match de rancune qui a duré huit ans, après que Nick Kyrgios ait tristement déclenché un combat de traîneau collant sur le terrain qui suggérait que le duo faisait partie d’un triangle amoureux.

Kokkinakis, 27 ans, a dû déplorer un départ lent dans le bris d’égalité du quatrième set alors que Wawrinka a pris une avance de 5-0 pour finalement forcer un set décisif.

Mais Kokkinakis a ouvert le cinquième set sur une course de 4-0. Wawrinka a ensuite sauvé quatre balles de match mais n’a pas pu arrêter l’intrépide Australien qui a gagné en quatre heures et 38 minutes.

Ce fut un énorme soulagement pour Kokkinakis de l’emporter après avoir perdu un match épique en cinq sets contre Andy Murray à l’Open d’Australie.

“Je pense que le premier set et demi qu’il a joué est le meilleur tennis qu’il puisse jouer”, a déclaré Kokkinakis.

“J’essayais juste de m’accrocher. J’ai perdu un match dans un Grand Chelem plus tôt cette année contre Murray de deux sets à zéro. [up]Je ne voulais pas le faire contre une autre légende.

“Avoir 40/0 [in the last game], vous pouvez imaginer les choses qui me viennent à l’esprit. Il n’est jamais parti. Il semblait que lorsque j’étais à terre, je jouais mieux au tennis, mais je me faisais confiance et je suis très heureux.

“Troisième tour sur terre battue, qui aurait cru pour un Australien, mais mon jeu s’adapte ici, j’adore ça.

“2015 a été la dernière fois que j’ai gagné un match à Roland Garros et que j’ai atteint le troisième tour… J’aime l’énergie, j’aime l’ambiance et nous verrons ce qui se passera.”

Kokkinakis affrontera désormais Karen Khachanov, la frappeuse lourde russe qui a mis fin à la séquence d’or de Kyrgios à l’US Open l’année dernière.

KYRGIOS REMUE LE POT AVANT STAN ET KOKKINAKIS SHOWDOWN

–Todd Balim

Même lorsqu’il ne joue pas, Nick Kyrgios remue le pot.

La star du tennis australienne blessée ne cache pas sa bromance avec son compatriote champion du Grand Chelem en double Thanasi Kokkinakis, donnant souvent des mots d’encouragement à son vieil ami chaque fois qu’il est sur le court en simple.

Mais c’est un affrontement racé au deuxième tour à Roland-Garros face à Kokkinakis qui a fait ressortir un Kyrgios espiègle.

Dans un tweet soulignant l’affrontement avec la star suisse Stan Wawrinka, Kyrgios a réussi à raviver les souvenirs de son moment peut-être le plus sans classe dans le sport.

Comme les fans l’ont rapidement souligné, il s’agissait de la première rencontre en carrière entre Kokkinakis et Wawrinka.

Mais ceux qui ont de longs souvenirs se souviennent que le duo était également au centre d’un triangle amoureux, celui que Kyrgios a rendu public lors d’une embarrassante démonstration de luge sur le terrain au Masters de Montréal en 2015.

Kyrgios a été condamné à une amende de 10 000 $ pour avoir dit à Wawrinka au milieu du match : “Kokkinakis a baisé ta petite amie, désolé de te l’apprendre mon pote.”

À l’époque, Wawrinka sortait avec la joueuse de tennis Donna Vekic.

Wawrinka et Kyrgios se sont affrontés dans les salles des joueurs après le match, mais l’animosité fait rage depuis.

Kyrgios n’a peut-être pas fait référence au tristement célèbre traîneau dans son tweet, mais c’est la compétence de son message voilé.

Kyrgios a ajouté de l’huile sur le feu qu’il a allumé il y a huit ans et ne peut qu’espérer que ce ne sera pas son coéquipier Kokkinakis qui s’enflammera lors de l’affrontement du deuxième tour de mercredi.

Publié à l’origine comme Internationaux de France de tennis : Thanasi Kokkinakis bat Stan Wawrinka