Inflation : Michel-Edouard Leclerc affirme vouloir lui « casser la gueule », malgré des négociations commerciales difficiles – Cosmo Sonic

L’inflation en France ralentit depuis quelques mois, selon les dernières données disponibles. Une bonne nouvelle pour les consommateurs, qui ont pu observer une augmentation des prix ces derniers temps. Michel-Edouard Leclerc, le célèbre patron des centres E.Leclerc, prévoit même une baisse de l’inflation pour le début de l’année 2024.

En novembre dernier, l’inflation en France s’est établie à 3,5% sur un an. Ces chiffres sont provisoires et les données de décembre, très attendues, devraient être publiées cette semaine. Toutefois, Michel-Edouard Leclerc promet d’ores et déjà une baisse de l’inflation d’au moins la moitié par rapport à l’année précédente.

Les distributeurs, dont font partie les centres E.Leclerc, demandent aux industriels une baisse des prix. Selon eux, ces derniers se sont trop “sucrés” l’année dernière. Certains secteurs, tels que celui des céréales ou du café, devraient connaître une baisse plus rapide des prix.

Le gouvernement a avancé les négociations commerciales annuelles dans l’espoir d’une répercussion plus rapide des baisses du coût des matières premières sur les prix en rayon. Les discussions entre distributeurs et industriels se concluront au plus tard le 15 ou le 31 janvier, en fonction du chiffre d’affaires des fournisseurs.

Cependant, les représentants des industriels estiment que les coûts restent élevés et ne prévoient pas de baisses de prix massives ou généralisées. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, affirme que la crise inflationniste est “derrière nous”, mais que le niveau d’inflation restera un peu plus élevé qu’avant la crise.

Les mesures annoncées par le gouvernement pour lutter contre l’inflation suscitent du scepticisme. En effet, Bercy comptait sur la bonne volonté des grandes enseignes de distribution pour une opération commerciale visant à vendre des produits au prix le plus bas possible. Il reste à voir si cette initiative portera ses fruits et bénéficiera réellement aux consommateurs.

READ  Bombardier investit dans son usine de Crespin et annonce la création de 400 contrats permanents

En conclusion, l’inflation en France montre des signes de ralentissement, ce qui est une bonne nouvelle pour les consommateurs. Michel-Edouard Leclerc prédit même une baisse de l’inflation pour le début de l’année 2024. Cependant, les discussions entre distributeurs et industriels sont encore en cours et il reste à voir si les baisses de prix seront suffisantes pour réellement soulager les consommateurs.